Voyage

Éthiopie, célébration de la fête de Fasika


« Si tu es habile de tes mains, tu seras esclave ; si tu es habile de la langue, tu seras roi. » Proverbe éthiopien.

Partez à la découverte d’une Éthiopie rêvée, entre paysages grandioses et culture millénaire. Formant à lui seul un monde à part, l’ancien royaume d’Aksoum n’a pas fini de dévoiler tous ses secrets. Du temple de Yéha aux îles perdues du lac Tana, ce n’est qu’une partie infime de ses mystères qui vous sera révélée. Participez également aux festivités organisées lors de Fasika, la célébration éthiopienne de Pâques. Ressentez la ferveur de milliers de fidèles qui, après avoir jeûné pendant 55 jours, se rendent dans la cité sainte de Lalibela pour rompre le carême et célébrer la résurrection du Christ. Cette expérience, d’une force inoubliable, justifie à elle seule un voyage en Abyssinie.

VOTRE CONFÉRENCIER

Jean-François Colosimo enseigne depuis 1990 l'histoire de la philosophie et de la théologie byzantine à l’Institut Saint-Serge. Il est membre du comité d'orientation scientifique de l’Institut européen en sciences des religions. Il collabore régulièrement à plusieurs médias écrits et audiovisuels et est engagé dans l’action publique en participant à diverses commissions et missions d’État sur les affaires politiques, étrangères et culturelles.


Jean-François Colosimo Théologien, essayiste et spécialiste du christianisme et de l’orthodoxie


Itinéraire

Jour 1 : PARIS - ADDIS-ABEBA
Jeudi 22 avril

Rendez-vous à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle avec votre accompagnatrice Figaro et Jean-François Colosimo qui participera au voyage jusqu’au 26 avril.

22h15 : Décollage à destination d’Addis-Abeba sur vol régulier et direct de la compagnie Ethiopian Airlines.

Nuit à bord.


Jour 2 : ADDIS-ABEBA
Vendredi 23 avril

06h20 : Arrivée à Addis-Abeba.
Installation et petit déjeuner à l’hôtel.

Votre première journée en Éthiopie débutera par la visite du musée ethnologique d’Addis-Abeba. Lieu majeur de la scène culturelle de la capitale, il a été fondé dans les années 1950. Installé au coeur de l’ancien palais de l’empereur Haïlé Sélassié, il a pour vocation la préservation du patrimoine historique, anthropologique et architectural du pays. Actuellement, plus de 13 000 articles y sont exposés, retraçant l’histoire de l’Éthiopie et des différentes ethnies qui la composent.

Vous poursuivrez par l’exploration des quartiers historiques de la cité. Accompagnés de votre guide local, vous monterez à plus de 3 200 mètres d’altitude, sur les hauteurs d’Entoto. Recouvert d’une vaste et dense forêt d’eucalyptus, le sommet est surnommé le « poumon d’Addis-Abeba ». L’empereur Menelik II (1844-1913), le « roi des rois », y fit construire un palais et y établit la capitale en 1878. Depuis le sommet du mont, vous apprécierez la vue imprenable sur la ville et la campagne verdoyante environnante.

Nuit à Addis-Abeba.

Les privilèges Figaro : Dîner dans un restaurant de spécialités traditionnelles locales. Vous goûterez notamment l’injera, une galette de teff dont raffolent les Éthiopiens.


Jour 3 : ADDIS-ABEBA • BAHAR DAR
Samedi 24 avril

07h10 : Décollage à destination de Bahar Dar.

08h10 : Arrivée à Bahar Dar, ville située en bordure de l’immense lac Tana, le plus grand d’Éthiopie.

Vous prendrez la route en direction des chutes du Nil Bleu appelées « Tis Issat » (l’eau qui fume) par les Éthiopiens. D’une puissance hors norme, elles vous réservent un spectacle d’une beauté exceptionnelle. À quelques kilomètres de l’endroit où la rivière émerge du lac Tana, un grondement sourd se fait déjà entendre et se répand en écho au coeur des champs verdoyants et des basses collines. Large de plus de 400 mètres, le Nil Bleu se jette de 45 mètres dans le vide, produisant une vapeur d’eau s’étendant sur un rayon d’une centaine de mètres, donnant souvent naissance à de magnifiques arcs-en-ciel.

Dans l’après-midi, retour à Bahar Dar et visite de son très animé marché hebdomadaire. Accompagnés par votre guide local, vous arpenterez les étroites allées bordées d’étals d’épices, de plats mijotés, de légumes colorés, de tissus, de chaussures et autres marchandises. Des activités typiques de l’artisanat local, comme la fabrication de chaussures à partir de pneus recyclés, s’y pratiquent devant les clients.

Les privilèges Figaro : Conférence de Jean-François Colosimo, théologien, historien, éditeur et essayiste, spécialiste du christianisme et de l’orthodoxie.

Nuit à Bahar Dar.


Jour 4 : ADDIS-ABEBA • BAHAR DAR • LAC TANA
Dimanche 25 avril

La journée sera consacrée à une croisière sur le lac Tana, sourcelégendaire du Nil Bleu. Perché à plus de 1 800 mètres d’altitude, le lac est l’un des plus grands trésors naturels de l’Éthiopie.

Les privilèges Figaro : Croisière sur le lac Tana pour découvrir les très beaux sanctuaires monastiques.

Au total, ce ne sont pas moins de 37 îles qui sont éparpillées à la surface du lac. Une vingtaine d’entre elles abritent encore aujourd’hui un monastère ou une église. Du fait de leur isolement, ces édifices religieux ont été remarquablement conservés et sont richement décorés de peintures chatoyantes.

Vous passerez notamment par la presqu’île de Zeghié, sur laquelle se dresse la magnifique église d’Ura Kidané Mehret (pacte de la miséricorde), construite en bois et torchis et abritant des oeuvres d’art remarquables tant par leur signification religieuse et spirituelle que par leurs couleurs étincelantes.

La légende de Tana Qirqos : Au centre du lac, l’île de Tana Qirqos est uniquement habitée par des moines. Selon la légende, c’est là qu’aurait été conservée, il y a plus de 2 000 ans, l’Arche d’Alliance, contenant la Table des dix commandements. Selon toute probabilité, l’île donna son nom au lac.

Deuxième nuit à Bahar Dar.


Jour 5 : BAHAR DAR • GONDAR
Lundi 26 avril

Dans la matinée, vous quitterez Bahar Dar et prendrez la route en direction de la ville historique de Gondar.

Gondar, « Rome d’Afrique » : Gondar est, à l’image de Rome en Europe, la ville qui représente le mieux la grandeur passée des empires éthiopiens. Fondée en 1635 par l’empereur Fasiladas, la cité ne cesse de gagner en notoriété et devient même capitale du pays jusqu’en 1855.

Après un tour panoramique de la ville, vous visiterez l’église de Dabr Birhan Sélassié (la Trinité sur le mont de Lumière). Restaurée par l’Unesco, elle est réputée pour son décor intérieur, superbe exemple du style pictural de la période gondarienne. Du sol au plafond, chaque centimètre carré est recouvert de scènes bibliques. Plus de 80 visages de chérubins sont peints à même les poutres, et donnent l’impression de suivre le visiteur du regard pendant toute sa visite.

Nuit à Gondar.


Jour 6 : GONDAR
Mardi 27 avril

Vous commencerez la journée par l’exploration de la cité fortifiée de Fasil Ghebi. Ce site de sept hectares regroupe plusieurs édifices dans un style architectural influencé par les cultures indienne, portugaise et arabe. Vous visiterez les palais de Fasiladas et d’Iyasous Ier, et « la maison de chant » de Dawit III.

Déjeuner au restaurant The Four Sisters. Une cuisine locale vous sera servie et vous profiterez d’un spectacle de danses traditionnelles éthiopiennes.

L’après-midi se poursuivra par les Bains de Fasiladas.

Vous terminerez par la visite du palais de Kouskouan, ancienne demeure de la reine Mentewab, épouse du roi Bakaffa (1721-1730), réputée pour son incroyable beauté.

Deuxième nuit à Gondar.


Jour 7 : GONDAR • AXUM
Mercredi 28 avril

10h00 : Vol à destination d’Axum.

11h40 : Arrivée à Axum, véritable musée à ciel ouvert.

Axum : Située près de la frontière nord du pays, l’ancienne ville d’Axum est considérée comme l’épicentre de l’Éthiopie antique. À l’époque de son rayonnement, elle était la capitale d’un des empires les plus puissants du monde : le royaume d’Axoum. La cité est d’une importance symbolique telle, que même après son déclin politique et économique, vers le 10e siècle, les empereurs d’Éthiopie ont continué à s’y faire couronner.

Légendaire résidence de la reine de Saba, Axum fut la capitale d’un royaume éponyme, qui régna pendant plusieurs siècles du Soudan au Yémen en passant par les rives de la mer Rouge. Les monuments les plus célèbres de la cité sont des stèles. Édifiés entre le 2e et le 3e siècle, ces monolithes de près de 200 tonnes et de
33 mètres de haut s’érigent en témoins silencieux de la puissance des souverains qui les firent construire. Certains avaient même une vocation funéraire et coiffent la sépulture de rois, de princes et de nobles, dont ils attestent le rang et le prestige.

En début d’après-midi, le musée archéologique vous ouvrira ses portes. Il abrite les couronnes des empereurs et des habits royaux.

Vous prendrez ensuite la direction de l’église Sainte-Mariede-Sion, la plus importante d’Éthiopie. L’édifice fut initialement bâti au 4e siècle par Ezena, premier empereur chrétien du pays. L’église est, encore aujourd’hui, considérée comme le berceau du christianisme éthiopien.

Nuit à Axum.


Jour 8 : AXUM • JEUDI SAINT
Jeudi 29 avril

En début de matinée, vous prendrez la route en direction du massif d’Adoua, où se déroula la fameuse bataille entre les troupes italiennes et l’armée éthiopienne. Vous monterez jusqu’au col d’Alekoua, à plus de 3 000 mètres d’altitude. C’est sur ce sommet, au centre du village, que se trouvent les ruines du temple de Yeha.
Daté du 5e siècle av. JC, il s’agit du plus ancien édifice du pays.

Après le déjeuner, vous entrerez dans l’église dédiée à Abba Aftsé, l’un des neuf saints syriens (probablement originaire d’Edesse) auxquels l’évangélisation de l’Éthiopie est attribuée. Selon la légende, il aurait été transporté à Yeha par un ange après avoir souffert de nombreuses persécutions dans différentes régions d’Éthiopie. Vous visiterez les tombes souterraines des rois axoumites.

Deuxième nuit à Axum.


Jour 9 : AXUM • LALIBELA • VENDREDI SAINT
Vendredi 30 avril

12h10 : Vol à destination de Lalibela.
12h50 : Arrivée dans la ville sainte.

Les privilèges Figaro : Célébrations religieuses du vendredi saint, commémorant la crucifixion du Christ : il s’agit d’un événement d’une extrême intensité spirituelle, à la force inoubliable, auquel Le Figaro vous propose d’assister.

Surnommée la « Nouvelle Jérusalem », la cité de Lalibela a bien des trésors à vous présenter à commencer par 11 églises monolithes creusées et sculptées dans la terre volcanique, aujourd’hui classées au patrimoine mondial de l’Unesco. Parmi celles-ci : Beta Emmanuel, finement travaillée, Beta Maryan, Beta Mikael et Beta Golgotha où repose le saint roi Lalibela, ici, les croix sont somptueusement décorées et les livres saints richement enluminés. Un peu à l’écart du village, vous découvrirez la fameuse Beta Ghiorghis – l’église Saint-Georges –, monolithe dont le toit présente trois croix grecques concentriques. Les plus aventuriers d’entre vous pourront descendre un chemin très étroit, creusé dans la roche, pour en franchir le seuil, une dizaine de mètres plus bas.

Les privilèges Figaro : En soirée, vous assisterez à la messe du vendredi saint.

Nuit à Lalibela.


Jour 10 : AXUM • LALIBELA • VENDREDI SAINT
Vendredi 30 avril

12h10 : Vol à destination de Lalibela.
12h50 : Arrivée dans la ville sainte.

Les privilèges Figaro : Célébrations religieuses du vendredi saint, commémorant la crucifixion du Christ : il s’agit d’un événement d’une extrême intensité spirituelle, à la force inoubliable, auquel Le Figaro vous propose d’assister.

Surnommée la « Nouvelle Jérusalem », la cité de Lalibela a bien des trésors à vous présenter à commencer par 11 églises monolithes creusées et sculptées dans la terre volcanique, aujourd’hui classées au patrimoine mondial de l’Unesco. Parmi celles-ci : Beta Emmanuel, finement travaillée, Beta Maryan, Beta Mikael et Beta Golgotha où repose le saint roi Lalibela, ici, les croix sont somptueusement décorées et les livres saints richement enluminés. Un peu à l’écart du village, vous découvrirez la fameuse Beta Ghiorghis – l’église Saint-Georges –, monolithe dont le toit présente trois croix grecques concentriques. Les plus aventuriers d’entre vous pourront descendre un chemin très étroit, creusé dans la roche, pour en franchir le seuil, une dizaine de mètres plus bas.

Les privilèges Figaro : En soirée, vous assisterez à la messe du vendredi saint.

Nuit à Lalibela.


Jour 11 : LALIBELA • VEILLE DE FASIKA
Samedi 1er mai

Dans la matinée, vous prendrez la route pour Yemrehanna Kristos, au nord-est de Lalibela. Au bout d’une marche d’environ 30 minutes, vous attend ce magnifique chef-d’oeuvre du 12e siècle bâti, en bois et en pierre, à l’intérieur d’une grotte naturelle, par Yimerhane, le prédécesseur du roi Lalibela.

Retour à Lalibela et visite du marché de Pâques, une expérience visuelle et sensorielle hors du commun.

Les privilèges Figaro : Après dîner, vous assisterez à l’une des cérémonies les plus importantes de Pâques dans l’une des plus grandes églises de la cité : Bete Medhane Alem. Au fur et à mesure de l’avancement des célébrations, les églises se remplissent de fidèles qui jeûnent depuis 55 jours. Aucun d’entre eux n’a rien bu ni
mangé depuis au moins un jour et demi. Ils sont ici pour célébrer la résurrection de Jésus-Christ. Vous assisterez aux prières et aux cérémonies à la lueur des bougies, accompagnées de chants et de danses.

Deuxième nuit à Lalibela.


Jour 12 : LALIBELA • FASIKA
Dimanche 2 mai

Plusieurs messes seront célébrées aux aurores, votre guide vous proposera d’y assister.

Vous poursuivrez la visite des églises de Lalibela, notamment : Bete Abba Libanos, Bete Merkorios, Bete Mesqal et Bete Medhane Alem, la plus vaste et la plus haute du sanctuaire.

Vous prendrez ensuite la route vers l’église de Nakuto Laab, construite dans une grotte. Selon la légende, elle renfermerait une eau miraculeuse ainsi que de nombreux trésors gardés par un prêtre : magnifique croix, livres anciens, peintures religieuses.

Troisième nuit à Lalibela.


Jour 13 : LALIBELA • ADDIS ABEBA
Lundi 3 mai

10h10 : Vol à destination d’Addis-Abeba.
11h10 : Arrivée dans la capitale.

De retour à Addis-Abeba, vous apprécierez une matinée de temps libre pour en apprendre un peu plus sur l’artisanat local.

En début d’après-midi, au Musée national, outre une mémorable rencontre avec Lucy, remarquable spécimen fossile de l’australopithecus afarensis, vous serez éblouis par la collection d’habits traditionnels de l’époque impériale et les nombreux objets artisanaux. Vous vous arrêterez un instant dans la cathédrale de la Sainte Trinité. Sa façade baroque, son imposante superficie et son dôme de cuivre en font l’édifice religieux le plus imposant de toute la ville.

Mais c’est aussi le plus haut lieu de culte de la religion orthodoxe tewahedo, caractéristique de l’Éthiopie. Elle abrite à ce titre de nombreux tombeaux impériaux, dont ceux du dernier empereur d’Éthiopie, Hailé Sélassié Ier, et de sa femme.

Vous terminerez votre périple au Mercato, le plus grand marché de l’Afrique de l’Est où se vendent et s’échangent tissus, matelas, vaisselle, machines, ferraille…

Dîner de clôture, avec cuisine éthiopienne, danses et chants traditionnels.

23h40 : Vol à destination de Paris sur vol régulier opéré par Ethiopian Airlines.


Jour 14 : PARIS
Mardi 4 mai

06h20 : Arrivée à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle.


jour par jour
Jeudi 22 avril
PARIS - ADDIS-ABEBA

Rendez-vous à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle avec votre accompagnatrice Figaro et Jean-François Colosimo qui participera au voyage jusqu’au 26 avril.

22h15 : Décollage à destination d’Addis-Abeba sur vol régulier et direct de la compagnie Ethiopian Airlines.

Nuit à bord.

Vendredi 23 avril
ADDIS-ABEBA

06h20 : Arrivée à Addis-Abeba.
Installation et petit déjeuner à l’hôtel.

Votre première journée en Éthiopie débutera par la visite du musée ethnologique d’Addis-Abeba. Lieu majeur de la scène culturelle de la capitale, il a été fondé dans les années 1950. Installé au coeur de l’ancien palais de l’empereur Haïlé Sélassié, il a pour vocation la préservation du patrimoine historique, anthropologique et architectural du pays. Actuellement, plus de 13 000 articles y sont exposés, retraçant l’histoire de l’Éthiopie et des différentes ethnies qui la composent.

Vous poursuivrez par l’exploration des quartiers historiques de la cité. Accompagnés de votre guide local, vous monterez à plus de 3 200 mètres d’altitude, sur les hauteurs d’Entoto. Recouvert d’une vaste et dense forêt d’eucalyptus, le sommet est surnommé le « poumon d’Addis-Abeba ». L’empereur Menelik II (1844-1913), le « roi des rois », y fit construire un palais et y établit la capitale en 1878. Depuis le sommet du mont, vous apprécierez la vue imprenable sur la ville et la campagne verdoyante environnante.

Nuit à Addis-Abeba.

Les privilèges Figaro : Dîner dans un restaurant de spécialités traditionnelles locales. Vous goûterez notamment l’injera, une galette de teff dont raffolent les Éthiopiens.

Samedi 24 avril
ADDIS-ABEBA • BAHAR DAR

07h10 : Décollage à destination de Bahar Dar.

08h10 : Arrivée à Bahar Dar, ville située en bordure de l’immense lac Tana, le plus grand d’Éthiopie.

Vous prendrez la route en direction des chutes du Nil Bleu appelées « Tis Issat » (l’eau qui fume) par les Éthiopiens. D’une puissance hors norme, elles vous réservent un spectacle d’une beauté exceptionnelle. À quelques kilomètres de l’endroit où la rivière émerge du lac Tana, un grondement sourd se fait déjà entendre et se répand en écho au coeur des champs verdoyants et des basses collines. Large de plus de 400 mètres, le Nil Bleu se jette de 45 mètres dans le vide, produisant une vapeur d’eau s’étendant sur un rayon d’une centaine de mètres, donnant souvent naissance à de magnifiques arcs-en-ciel.

Dans l’après-midi, retour à Bahar Dar et visite de son très animé marché hebdomadaire. Accompagnés par votre guide local, vous arpenterez les étroites allées bordées d’étals d’épices, de plats mijotés, de légumes colorés, de tissus, de chaussures et autres marchandises. Des activités typiques de l’artisanat local, comme la fabrication de chaussures à partir de pneus recyclés, s’y pratiquent devant les clients.

Les privilèges Figaro : Conférence de Jean-François Colosimo, théologien, historien, éditeur et essayiste, spécialiste du christianisme et de l’orthodoxie.

Nuit à Bahar Dar.

Dimanche 25 avril
ADDIS-ABEBA • BAHAR DAR • LAC TANA

La journée sera consacrée à une croisière sur le lac Tana, sourcelégendaire du Nil Bleu. Perché à plus de 1 800 mètres d’altitude, le lac est l’un des plus grands trésors naturels de l’Éthiopie.

Les privilèges Figaro : Croisière sur le lac Tana pour découvrir les très beaux sanctuaires monastiques.

Au total, ce ne sont pas moins de 37 îles qui sont éparpillées à la surface du lac. Une vingtaine d’entre elles abritent encore aujourd’hui un monastère ou une église. Du fait de leur isolement, ces édifices religieux ont été remarquablement conservés et sont richement décorés de peintures chatoyantes.

Vous passerez notamment par la presqu’île de Zeghié, sur laquelle se dresse la magnifique église d’Ura Kidané Mehret (pacte de la miséricorde), construite en bois et torchis et abritant des oeuvres d’art remarquables tant par leur signification religieuse et spirituelle que par leurs couleurs étincelantes.

La légende de Tana Qirqos : Au centre du lac, l’île de Tana Qirqos est uniquement habitée par des moines. Selon la légende, c’est là qu’aurait été conservée, il y a plus de 2 000 ans, l’Arche d’Alliance, contenant la Table des dix commandements. Selon toute probabilité, l’île donna son nom au lac.

Deuxième nuit à Bahar Dar.

Lundi 26 avril
BAHAR DAR • GONDAR

Dans la matinée, vous quitterez Bahar Dar et prendrez la route en direction de la ville historique de Gondar.

Gondar, « Rome d’Afrique » : Gondar est, à l’image de Rome en Europe, la ville qui représente le mieux la grandeur passée des empires éthiopiens. Fondée en 1635 par l’empereur Fasiladas, la cité ne cesse de gagner en notoriété et devient même capitale du pays jusqu’en 1855.

Après un tour panoramique de la ville, vous visiterez l’église de Dabr Birhan Sélassié (la Trinité sur le mont de Lumière). Restaurée par l’Unesco, elle est réputée pour son décor intérieur, superbe exemple du style pictural de la période gondarienne. Du sol au plafond, chaque centimètre carré est recouvert de scènes bibliques. Plus de 80 visages de chérubins sont peints à même les poutres, et donnent l’impression de suivre le visiteur du regard pendant toute sa visite.

Nuit à Gondar.

Mardi 27 avril
GONDAR

Vous commencerez la journée par l’exploration de la cité fortifiée de Fasil Ghebi. Ce site de sept hectares regroupe plusieurs édifices dans un style architectural influencé par les cultures indienne, portugaise et arabe. Vous visiterez les palais de Fasiladas et d’Iyasous Ier, et « la maison de chant » de Dawit III.

Déjeuner au restaurant The Four Sisters. Une cuisine locale vous sera servie et vous profiterez d’un spectacle de danses traditionnelles éthiopiennes.

L’après-midi se poursuivra par les Bains de Fasiladas.

Vous terminerez par la visite du palais de Kouskouan, ancienne demeure de la reine Mentewab, épouse du roi Bakaffa (1721-1730), réputée pour son incroyable beauté.

Deuxième nuit à Gondar.

Mercredi 28 avril
GONDAR • AXUM

10h00 : Vol à destination d’Axum.

11h40 : Arrivée à Axum, véritable musée à ciel ouvert.

Axum : Située près de la frontière nord du pays, l’ancienne ville d’Axum est considérée comme l’épicentre de l’Éthiopie antique. À l’époque de son rayonnement, elle était la capitale d’un des empires les plus puissants du monde : le royaume d’Axoum. La cité est d’une importance symbolique telle, que même après son déclin politique et économique, vers le 10e siècle, les empereurs d’Éthiopie ont continué à s’y faire couronner.

Légendaire résidence de la reine de Saba, Axum fut la capitale d’un royaume éponyme, qui régna pendant plusieurs siècles du Soudan au Yémen en passant par les rives de la mer Rouge. Les monuments les plus célèbres de la cité sont des stèles. Édifiés entre le 2e et le 3e siècle, ces monolithes de près de 200 tonnes et de
33 mètres de haut s’érigent en témoins silencieux de la puissance des souverains qui les firent construire. Certains avaient même une vocation funéraire et coiffent la sépulture de rois, de princes et de nobles, dont ils attestent le rang et le prestige.

En début d’après-midi, le musée archéologique vous ouvrira ses portes. Il abrite les couronnes des empereurs et des habits royaux.

Vous prendrez ensuite la direction de l’église Sainte-Mariede-Sion, la plus importante d’Éthiopie. L’édifice fut initialement bâti au 4e siècle par Ezena, premier empereur chrétien du pays. L’église est, encore aujourd’hui, considérée comme le berceau du christianisme éthiopien.

Nuit à Axum.

Jeudi 29 avril
AXUM • JEUDI SAINT

En début de matinée, vous prendrez la route en direction du massif d’Adoua, où se déroula la fameuse bataille entre les troupes italiennes et l’armée éthiopienne. Vous monterez jusqu’au col d’Alekoua, à plus de 3 000 mètres d’altitude. C’est sur ce sommet, au centre du village, que se trouvent les ruines du temple de Yeha.
Daté du 5e siècle av. JC, il s’agit du plus ancien édifice du pays.

Après le déjeuner, vous entrerez dans l’église dédiée à Abba Aftsé, l’un des neuf saints syriens (probablement originaire d’Edesse) auxquels l’évangélisation de l’Éthiopie est attribuée. Selon la légende, il aurait été transporté à Yeha par un ange après avoir souffert de nombreuses persécutions dans différentes régions d’Éthiopie. Vous visiterez les tombes souterraines des rois axoumites.

Deuxième nuit à Axum.

Vendredi 30 avril
AXUM • LALIBELA • VENDREDI SAINT

12h10 : Vol à destination de Lalibela.
12h50 : Arrivée dans la ville sainte.

Les privilèges Figaro : Célébrations religieuses du vendredi saint, commémorant la crucifixion du Christ : il s’agit d’un événement d’une extrême intensité spirituelle, à la force inoubliable, auquel Le Figaro vous propose d’assister.

Surnommée la « Nouvelle Jérusalem », la cité de Lalibela a bien des trésors à vous présenter à commencer par 11 églises monolithes creusées et sculptées dans la terre volcanique, aujourd’hui classées au patrimoine mondial de l’Unesco. Parmi celles-ci : Beta Emmanuel, finement travaillée, Beta Maryan, Beta Mikael et Beta Golgotha où repose le saint roi Lalibela, ici, les croix sont somptueusement décorées et les livres saints richement enluminés. Un peu à l’écart du village, vous découvrirez la fameuse Beta Ghiorghis – l’église Saint-Georges –, monolithe dont le toit présente trois croix grecques concentriques. Les plus aventuriers d’entre vous pourront descendre un chemin très étroit, creusé dans la roche, pour en franchir le seuil, une dizaine de mètres plus bas.

Les privilèges Figaro : En soirée, vous assisterez à la messe du vendredi saint.

Nuit à Lalibela.

Vendredi 30 avril
AXUM • LALIBELA • VENDREDI SAINT

12h10 : Vol à destination de Lalibela.
12h50 : Arrivée dans la ville sainte.

Les privilèges Figaro : Célébrations religieuses du vendredi saint, commémorant la crucifixion du Christ : il s’agit d’un événement d’une extrême intensité spirituelle, à la force inoubliable, auquel Le Figaro vous propose d’assister.

Surnommée la « Nouvelle Jérusalem », la cité de Lalibela a bien des trésors à vous présenter à commencer par 11 églises monolithes creusées et sculptées dans la terre volcanique, aujourd’hui classées au patrimoine mondial de l’Unesco. Parmi celles-ci : Beta Emmanuel, finement travaillée, Beta Maryan, Beta Mikael et Beta Golgotha où repose le saint roi Lalibela, ici, les croix sont somptueusement décorées et les livres saints richement enluminés. Un peu à l’écart du village, vous découvrirez la fameuse Beta Ghiorghis – l’église Saint-Georges –, monolithe dont le toit présente trois croix grecques concentriques. Les plus aventuriers d’entre vous pourront descendre un chemin très étroit, creusé dans la roche, pour en franchir le seuil, une dizaine de mètres plus bas.

Les privilèges Figaro : En soirée, vous assisterez à la messe du vendredi saint.

Nuit à Lalibela.

Samedi 1er mai
LALIBELA • VEILLE DE FASIKA

Dans la matinée, vous prendrez la route pour Yemrehanna Kristos, au nord-est de Lalibela. Au bout d’une marche d’environ 30 minutes, vous attend ce magnifique chef-d’oeuvre du 12e siècle bâti, en bois et en pierre, à l’intérieur d’une grotte naturelle, par Yimerhane, le prédécesseur du roi Lalibela.

Retour à Lalibela et visite du marché de Pâques, une expérience visuelle et sensorielle hors du commun.

Les privilèges Figaro : Après dîner, vous assisterez à l’une des cérémonies les plus importantes de Pâques dans l’une des plus grandes églises de la cité : Bete Medhane Alem. Au fur et à mesure de l’avancement des célébrations, les églises se remplissent de fidèles qui jeûnent depuis 55 jours. Aucun d’entre eux n’a rien bu ni
mangé depuis au moins un jour et demi. Ils sont ici pour célébrer la résurrection de Jésus-Christ. Vous assisterez aux prières et aux cérémonies à la lueur des bougies, accompagnées de chants et de danses.

Deuxième nuit à Lalibela.

Dimanche 2 mai
LALIBELA • FASIKA

Plusieurs messes seront célébrées aux aurores, votre guide vous proposera d’y assister.

Vous poursuivrez la visite des églises de Lalibela, notamment : Bete Abba Libanos, Bete Merkorios, Bete Mesqal et Bete Medhane Alem, la plus vaste et la plus haute du sanctuaire.

Vous prendrez ensuite la route vers l’église de Nakuto Laab, construite dans une grotte. Selon la légende, elle renfermerait une eau miraculeuse ainsi que de nombreux trésors gardés par un prêtre : magnifique croix, livres anciens, peintures religieuses.

Troisième nuit à Lalibela.

Lundi 3 mai
LALIBELA • ADDIS ABEBA

10h10 : Vol à destination d’Addis-Abeba.
11h10 : Arrivée dans la capitale.

De retour à Addis-Abeba, vous apprécierez une matinée de temps libre pour en apprendre un peu plus sur l’artisanat local.

En début d’après-midi, au Musée national, outre une mémorable rencontre avec Lucy, remarquable spécimen fossile de l’australopithecus afarensis, vous serez éblouis par la collection d’habits traditionnels de l’époque impériale et les nombreux objets artisanaux. Vous vous arrêterez un instant dans la cathédrale de la Sainte Trinité. Sa façade baroque, son imposante superficie et son dôme de cuivre en font l’édifice religieux le plus imposant de toute la ville.

Mais c’est aussi le plus haut lieu de culte de la religion orthodoxe tewahedo, caractéristique de l’Éthiopie. Elle abrite à ce titre de nombreux tombeaux impériaux, dont ceux du dernier empereur d’Éthiopie, Hailé Sélassié Ier, et de sa femme.

Vous terminerez votre périple au Mercato, le plus grand marché de l’Afrique de l’Est où se vendent et s’échangent tissus, matelas, vaisselle, machines, ferraille…

Dîner de clôture, avec cuisine éthiopienne, danses et chants traditionnels.

23h40 : Vol à destination de Paris sur vol régulier opéré par Ethiopian Airlines.

Mardi 4 mai
PARIS

06h20 : Arrivée à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle.



Les Privilèges

  • Conférence de Jean-Francois Colosimo.
  • Participation à la grande célébration de Fasika, messe du vendredi saint.
  • Visite du sanctuaire chrétien de Lalibela, énigme architecturale et témoin unique de l’histoire du christianisme.
     
  • Découverte des chutes majestueuses du Nil Bleu.
  • Envoûtant marché de Bahar Dar.
  • Un accompagnement Figaro.


Hébergement

Addis-Abeba - le Hyatt Regency 

*****

Idéalement situé en plein coeur de la vibrante capitale éthiopienne, ce magnifique hôtel récemment construit dispose d’une cour avec des jardins luxuriants, offrant une atmosphère calme et reposante...

Addis-Abeba - Le Hyatt Regency

Addis-Abeba - Le Hyatt Regency

Ce lodge se trouve idéalement situé sur les rives du lac Tana. Les chambres sont aménagées avec des meubles en bois sculpté, dans le plus pur style éthiopien...

Bahar Dar - Hôtel Kuriftu Resort

Bahar Dar - Hôtel Kuriftu Resort

Situé sur les hauteurs de la ville, ce bel hôtel de pierre et de verre, est le plus récent des hôtels de luxe du pays. Du patio, vous pourrez admirer la vue sur la citadelle de Gondar...

Gondar - Hôtel Gondar Hills Resort

Gondar - Hôtel Gondar Hills Resort

Le lodge est situé sur un plateau offrant un magnifique panorama sur la nature environnante, à proximité des lieux saints de Lalibela. Les chambres sont décorées dans un style éco-design moderne...

Lalibela - Mezena Lodge

Lalibela - Mezena Lodge

Le Yared Zema est un petit hôtel pittoresque aux chambres spacieuses et confortables. Vous apprécierez la vue sur la ville d’Axum et le restaurant servant une cuisine raffinée...

Axum - Hôtel Yared Zema

Axum - Hôtel Yared Zema

Idéalement situé en plein coeur de la vibrante capitale éthiopienne, ce magnifique hôtel récemment construit dispose d’une cour avec des jardins luxuriants, offrant une atmosphère calme et reposante.

Ce lodge se trouve idéalement situé sur les rives du lac Tana. Les chambres sont aménagées avec des meubles en bois sculpté, dans le plus pur style éthiopien.

Situé sur les hauteurs de la ville, ce bel hôtel de pierre et de verre, est le plus récent des hôtels de luxe du pays. Du patio, vous pourrez admirer la vue sur la citadelle de Gondar.

Le lodge est situé sur un plateau offrant un magnifique panorama sur la nature environnante, à proximité des lieux saints de Lalibela. Les chambres sont décorées dans un style éco-design moderne.

Le Yared Zema est un petit hôtel pittoresque aux chambres spacieuses et confortables. Vous apprécierez la vue sur la ville d’Axum et le restaurant servant une cuisine raffinée.



Tarifs

  • PRIX TTC PAR PERSONNE TARIF NORMAL*
  • En chambre double 4 900€
    Supplément chambre individuelle 775€

* Tarif sur la base d'une chambre double à partager. 

Ce prix comprend : Le transport aérien sur vols réguliers Ethiopian Airlines Paris-Addis Abeba-Paris en classe économique. • les vols intérieurs sur la compagnie Ethiopian Airlines mentionnés au programme en classe économique • les taxes d’aéroport (à ce jour 295€ sous réserve de modification) • les frais de visa de 52US$ par personne (sous réserve de modification) • les transferts et transports en autocar • un guide-conférencier de langue française • l’hébergement en chambre double dans les hôtels mentionnés ou similaires (3* et 4* normes locales) • la pension complète du petit déjeuner du Jour 2 au dîner du Jour 12 • les boissons aux déjeuners et aux dîners • les pourboires aux guides/chauffeurs/hôtels/restaurants. • les visites-excursions-activités-entrées selon le programme • un carnet de voyage • une assurance multirisque maladie-accident-rapatriement-bagages Mutuaide Service (cf.notice d’assurance disponible sur www.lesvoyagesf.fr) • un accompagnement Figaro.

Ce prix ne comprend pas : Les dépenses et extras de nature personnelle • L’assurance Annulation.

Les Voyages F inclut dans le prix des voyages une assurance MULTIRISQUE (maladie-rapatriement-bagages Mutuaide Service), plus d’information ici. En option : une assurance annulation Toutes causes Mutuaide, plus d’informations ici, et une assurance annulation complémentaire pour les porteurs d’une carte bancaire Premium, plus d’informations ici.

Crédits photos :
© AdobeStock.

Découvrez aussi...

Pérou, Les Trois Vallées

PRÉ-RÉSERVEZ sans engagement

Personnalisez
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies et technologies similaires qui permettront l’utilisation de vos données par les sociétés du Groupe Figaro,
afin de réaliser des stats d’audiences, vous offrir des services, contenus éditoriaux, fonctionnalités des réseaux sociaux et publicités liés à vos centres d’intérêts.