Voyage sur-mesure

Trésors ancestraux des anciennes capitales nippones


D’Osaka à Nara, en passant par Kyoto, la première partie de cet itinéraire suit volontairement les lignes d’un séjour classique. Mais pas pour longtemps… Après avoir découvert les trésors de ces villes emblématiques, sortez des sentiers battus et découvrez la véritable inspiration de ce voyage, imaginé à partir d’une légende issue de la mythologie shintoïste, celle de la naissance du Japon.
“Izanagi et Izanami, les deux divinités à l’origine de la création du monde, engendrèrent une large progéniture. Mais en mettant au monde le dieu du feu, Izanami mourut brûlée.
Son époux inconsolable partit au « pays de la nuit et de la mort » pour tenter de la ramener à la vie sans y parvenir. De retour sur terre, en se baignant dans la rivière et pratiquant ses ablutions du visage, naquit de son œil gauche Amaterasu « la grande divinité qui illumine le ciel », la déesse du soleil. Il lui remit comme attribut un collier de perles, symbole de la souveraineté et des hautes plaines célestes.”

Selon le Kojiki et le Nihon Shoki, recueils des chroniques folkloriques et légendes du pays, Amaterasu vécut à Ise, avant de s'installer dans la région de Nara pour fonder la dynastie impériale. Ainsi, votre séjour à la découverte des anciennes capitales se terminera au sanctuaire shinto d’Ise, dédié à la déesse solaire, protectrice du Japon.

 

Itinéraire

Jour 1 :

VOL VERS OSAKA

JOUR 1


Vous prendrez place à bord d’un vol à destination d’Osaka.



Jour 2 :

OSAKA

JOUR 2


À votre arrivée au Japon, vous serez accueillis puis ferez route jusqu’à votre hôtel, The Flag***, en plein centre d’Osaka.

Troisième plus grande ville du Japon, Osaka est lancée depuis des décennies dans une véritable course contre le temps. Sans cesse en mouvement, le regard tourné vers l’avenir, cette mégalopole est le symbole d’une économie japonaise puissante, en pleine expansion et à la pointe de technologies innovantes. Mais Osaka, c’est aussi une ville d’histoire, avec des temples et des châteaux qui racontent plusieurs siècles de coutumes et de traditions.

Nuit à l’hôtel The Flag***



 



Jour 3 :

OSAKA

JOUR 3


Accompagnés de votre guide francophone, vous découvrirez le visage humain de cette ville paradoxale, qui oscille sans cesse entre modernité à outrance et traditions à défendre.

Vous débuterez par l’exploration du château d’Osaka. Entouré d’une forêt de buildings, ce donjon, érigé une première fois en 1583 puis détruit à plusieurs reprises avant de renaître sous sa forme actuelle en 1997, incarne le paradoxe japonais. Cet équilibre ténu entre tradition et modernité. À l’intérieur, se trouve un musée sur l’histoire d’Osaka à l’époque d’Edo.

Vous vous perdrez ensuite dans la centaine de stands et étals du marché couvert Kuromon Ichiba. À l’origine spécialisé dans la vente de poissons frais, de viandes, de légumes et autres ingrédients nécessaires à la préparation des mets japonais traditionnels, le marché est aujourd’hui le repaire des gourmets et propose une incroyable variété de finger foods, de street foods et de produits frais.

L’après-midi, rendez-vous dans l’étonnant quartier de Shinsekai, le « Nouveau Monde » d’Osaka, aménagé en 1912 en s’inspirant des villes de Paris et New York. Vous déambulerez tranquillement dans les rues de ce quartier populaire, figé dans les années 1960, et vous vous laisserez tenter par la spécialité locale, le kushi-katsu, cuisinée dans une échoppe typique.

Vous remonterez ensuite le canal de Dotonbori à la découverte du quartier du même nom. Très fréquenté, ce quartier est un haut lieu du divertissement, animé de jour comme de nuit. Karaokés, bars, restaurants, magasins et salles de jeux rivalisent d’inventivité et d’excentricités lumineuses pour attirer le chaland.

Si vous en avez le temps, vous terminerez cette première journée à Osaka par la visite de Sumiyoshi Taisha, l’un des plus vieux sanctuaires shinto du Japon, classé trésor national. Datant du 3e siècle, il illustre le style nippon traditionnel – avant que le bouddhisme arrive de Chine et influence le style architectural de l’archipel. Jadis, les marins avaient coutume d’y invoquer les divinités shinto avant de prendre la mer.

Nuit à l’hôtel The Flag***



 



Jour 4 :

OSAKA – KYOTO

JOUR 4


Dans la matinée, un chauffeur viendra vous chercher à l’hôtel et vous accompagnera jusqu’à votre quai de départ, à la gare ferroviaire de Shin-Osaka.

Vous prendrez place, en première classe, à bord d’un train rapide à destination de Kyoto. À votre arrivée, vous serez accueillis, puis conduits jusqu’à votre hôtel.

Kyoto a su conserver la grâce et la majesté de son ancien statut de capitale impériale. Ici, l’âme de la culture japonaise s’impose partout dans tout son mystère et toute sa complexité. Châteaux, temples et sanctuaires, dans un état de conservation remarquable ou habilement restaurés, évoquent la civilisation raffinée dont ils furent le centre pendant de nombreux siècles.

Au gré de vos promenades sous les élégants cerisiers, nous vous suggérons la découverte du château Nijo. Construit en 1603 et symbole de la puissance impériale, il fut la résidence officielle des shoguns Tokugawa. À l’intérieur, vous pourrez admirer des peintures murales et panneaux coulissants, chefs-d’œuvre de l’école Kano. Au 17e siècle, l’assassinat était la manière la plus sûre (et la plus répandue) d’en finir avec ses ennemis. C’est la raison pour laquelle Tokugawa Ieyasu fit installer un parquet rossignol, dont la particularité est d’émettre un bruit dès que l’on pose le pied dessus. Un moyen ingénieux de se protéger des visiteurs mal intentionnés…  

Direction le sanctuaire Heian-Jingu. Érigé en l’honneur du cinquantième empereur du Japon, Kammu (737-806), il fut inauguré en 1895, à l’occasion du 1100e anniversaire de la fondation de Kyoto. Son architecture reproduit fidèlement celle du palais impérial de Heian, ancien nom de Kyoto, qui fut détruit au 13e siècle. L’immense torii qui accueille les visiteurs à l’entrée de ce sanctuaire est l’un des plus grands du Japon.

Nuit à l’hôtel Kiyomizu Gion***



Jour 5 :

KYOTO

JOUR 5


Accompagnés de votre guide francophone, vous partirez à la découverte des collines ombragées de Kyoto et de leurs trésors cachés.

Véritable bijou architectural, le Kinkaju-ji, le Pavillon d’or, se reflète presque à l’identique dans les eaux paisibles de l’étang qui affleure ses fondations centenaires. Très éloignés de l’habituelle sobriété des monuments bouddhistes traditionnels, les murs de cet édifice sont recouverts de feuilles d’or qui confèrent à l’ensemble une aura quasi solaire. Une splendeur à l’égal du féerique jardin qui l’entoure. Vous déambulerez au cœur de cette miniaturisation du paradis de bouddha Amida, jusqu’aux première hauteurs des montagnes de Kyoto.

Étourdis de beauté, vous rejoindrez le royaume des mortels pour une visite du temple Ryoan-ji et de son jardin sec, considéré comme la plus parfaite expression de la spiritualité zen. Lovées dans une étendue de sable, quinze pierres de formes et de tailles différentes accueillent le visiteur et sont disposées de telle sorte que, quel que soit l’endroit où l’on se trouve, il n’est possible d’en apercevoir que quatorze à la fois.

Au marché Nishiki, vous prendrez part à un véritable festival d’odeurs et de saveurs… Depuis le 14e siècle, cette halle regroupe une centaine d’échoppes et d’étals de poissons, de fruits de mer, de viandes et de fruits et légumes arrivant des campagnes environnantes. Vous déambulerez dans ce labyrinthe de boutiques traditionnelles, l’occasion de capturer des scènes de la vie japonaise.  

Après avoir effectué l’ascension de la colline d’Higashiyama et traversé les rues commerçantes de Ninenzaka et de Sannenzaka, vous serez récompensés par la découverte de l’impressionnant Kiyomizu-dera, construit à flanc de montagne, avec une terrasse qui offre une vue exceptionnelle sur Kyoto. Un panorama d’autant plus remarquable en automne lorsque les feuilles des érables sauvages s’enflamment et balayent la colline d’un souffle jaune, orange et doré.

En redescendant, vous vous perdrez dans le dédale des petites rues marchandes du quartier de Gion. Ancien royaume des pèlerins en route pour le sanctuaire de Yasaka, Gion arbore le visage le plus traditionnel de Kyoto. À l’ombre de ses ruelles étroites se perpétue la tradition séculaire des geishas, qui portent ici le nom de geiko. Plutôt calme dans la journée, le quartier prend soudain vie au soleil couchant, et il n’est pas rare de croiser une maiko, une apprentie geisha, drapée dans un kimono en soie aux couleurs chatoyantes, à la sortie d’une maison de thé.

Nuit à l’hôtel Kiyomizu Gion***



Jour 6 :

KYOTO

JOUR 6


Nous vous suggérons de partir à la découverte de Fushimi, le sanctuaire aux mille torii. Les splendeurs du complexe et les porches carmin se dévoilent au gré d’une randonnée agréable, avec des terrasses pour se reposer et admirer la vue, toujours plus grandiose au fur et à mesure que l’on prend de la hauteur…

Vous explorerez ensuite les jardins de la villa impériale de Katsura. Entre étangs, bosquets d’érables rougeoyants et parterres de mousse, vous verrez apparaître une multitude d’ambiances miniaturisées, une véritable mise en abyme du jardin à la japonaise. Un régal pour les sens !

Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, comme beaucoup de ses semblables, le temple de Saiho-ji a la particularité d’être entouré d’un jardin zen recouvert de mousses. Dans ce décor propice à la méditation, vous serez invités à recopier un sutra, un texte canonique bouddhique, avant de pouvoir vous balader au cœur d’une nature en parfait équilibre, étonnante de calme et de quiétude.

Enfin, l’impressionnante forêt de bambous d’Arashiyama constituera le dernier arrêt de cette journée bien remplie.

Outre ses monuments, la ville de Kyoto s’enorgueillit de cultiver des coutumes séculaires et d’ainsi préserver le patrimoine immatériel du Japon. Ne quittez pas la ville sans avoir pris part à une cérémonie traditionnelle du thé.

À l’origine et jusqu’à la fin du 19e siècle, cette cérémonie était exclusivement pratiquée par des hommes. Aujourd’hui, ce sont principalement les femmes qui se livrent à cet art ancestral. Ce rituel se divise en quatre étapes (la purification, la préparation, la dégustation, le remerciement) et comprend quatre grands principes résumés dans l’expression wake seijaku (wa, l’harmonie, kei, le respect, sei, la pureté, et jaku, la tranquillité).

En soirée, vous assisterez à un spectacle de maiko. La danse de ces apprenties geishas est une succession de mouvements emplis de grâce et de délicatesse, au son d’instruments traditionnels tels que le koto, une longue cithare.

Nuit à l’hôtel Kiyomizu Gion***



Jour 7 :

KYOTO – NARA

JOUR 7


C’est déjà votre dernière journée à Kyoto ! Profitez de la matinée pour parfaire votre découverte de la ville…

Plus confidentiel que son illustre voisin le Pavillon d’or, le Ginkaku-ji, ou Pavillon d’argent, n’en reste pas moins un édifice vibrant de spiritualité. Inachevés, ses panneaux de bois patinés, devaient être, à l’instar de ceux du Kinkaju-ji, recouverts de feuilles d’argent. En raison de la guerre d’Onin (8e siècle), qui mobilisa toutes les ressources du shogun, ce travail d’ornementation n’eut jamais lieu. Le Ginkaku-ji n’en offre pas moins un cadre sublime, puisqu’il est entouré d’un agréable jardin zen, connu sous le nom de « mer de sable d’argent », d’une petite forêt de bambous et d’un jardin japonais de mousses.

Jouxtant le pavillon et bordé de cerisiers, le Tetsugaku no michi (le chemin de la philosophie) est une agréable promenade qui permet de rejoindre le temple de Nanzen-ji.

Comptant parmi les cinq plus grands temples de Kyoto, le Nanzen-ji est, à l’image du parc qui l’entoure, un havre de paix centenaire. Vous passerez sous la porte Sanmon, un édifice gigantesque qui marque l’entrée dans l’enceinte sacrée du temple. Elle fut érigée en 1628 à la mémoire des guerriers tombés lors du siège d’Osaka (1614-1615). Vous remonterez ensuite un pittoresque sentier de pierres jusqu’au cœur du temple, le Hall Dharma Hatto.

Dans l’après-midi, votre chauffeur viendra vous chercher à l’hôtel et vous accompagnera à la gare ferroviaire de Kintetsu Kyoto.

Vous prendrez place à bord d’un train à destination de Nara, la cité millénaire. À votre arrivée, vous serez accueillis sur le quai, puis conduits jusqu’à votre hôtel.

Moins fréquentée et surtout mieux préservée que sa voisine Kyoto, la cité de Nara, fondée au 8e siècle, fut la première capitale du Japon. C’est à ce passé glorieux que la ville doit aujourd’hui son incroyable concentration de bâtiments et monuments historiques, la plupart classés au patrimoine mondial de l’Unesco.

Vous pourrez visiter le Musée national où vous découvrirez la plus grande collection de statues bouddhiques du Japon.

Nuit à l’hôtel Asukasou***



Jour 8 :

NARA

JOUR 8


Cette journée sera dédiée à la découverte de Nara.

Votre guide francophone vous mènera d’abord au Kofuku-ji, temple de la famille Fujiwara, fondé en 699. À son apogée, le complexe religieux a pu compter jusqu’à 150 bâtiments, mais peu d’entre eux ont survécu aux aléas de l’histoire. Aujourd’hui, le temple se visite surtout pour sa pagode à cinq étages, la deuxième plus grande pagode du Japon.

Vous vous baladerez ensuite entre bosquets d’érables et de cerisiers jusqu’au Todai-ji, un vaste complexe religieux dont l’élément le plus remarquable est le Daibutsu-den, la plus haute construction en bois au monde, classée au patrimoine mondial de l’Unesco, et abritant une majestueuse statue en bronze de Bouddha. Du haut de ses 18 mètres, le « Bienheureux » accueille et veille sur les fidèles et les visiteurs.

Réputé dans tout le pays, le fameux parc aux daims de Nara est une parenthèse sauvage au cœur de la ville... Considéré comme le messager des dieux, cet animal sacré dans la religion shintoïste est libre de circuler à sa guise dans cet espace. Peu farouches, mais non moins charmants, avec leurs grands yeux ourlés de longs cils, ils font le plaisir des enfants et des touristes, qui viennent caresser leur pelage châtain ou leur glisser une friandise.  

Dans l’après-midi, vous poursuivrez votre plongée dans l’histoire japonaise et la spiritualité shintoïste lors de votre visite au sanctuaire Kasuga Taisha. Entouré de lumignons de bronze offerts par les fidèles, le sanctuaire est en réalité le mausolée du clan Fujiwara, une puissante famille de la noblesse japonaise. Pour vous y rendre, vous emprunterez un sentier émaillé de milliers de lanternes de pierre, certaines intactes, d’autres grignotées par la mousse et les lichens.  

Aux heures plus calmes de la fin d’après-midi, partez en promenade dans les rues de Naramachi, le vieux quartier de Nara. Vous en profiterez pour remonter le temps et pénétrer dans un autre Japon, imperméable à la modernité, laissé tel quel, semble-t-il, depuis l’époque médiévale.

Nuit à l’hôtel Asukasou***



Jour 9 :

NARA – ISE

JOUR 9


Dans la matinée, votre chauffeur viendra vous chercher à l’hôtel pour vous accompagner à la gare ferroviaire de Nara.

Vous prendrez place à bord d’un train à destination d’Ise (via Yamato-Saidaiji). À votre arrivée, vous serez accueillis, puis conduits jusqu’à votre hôtel.

Connue pour ses sanctuaires shinto, les plus vénérés de tout le Japon, et ses « fermes de perles », la péninsule de Shima est également dotée de magnifiques paysages naturels, avec sa côte déchirée, ponctuée d’îles, de criques secrètes et d’embouchures. Ise, sa principale ville, est réputée pour avoir, selon la légende, accueilli la déesse Amaterasu. À ce titre, elle constitue le point de départ du pèlerinage reliant Ise à Kumano.

Pour vous familiariser avec l’aura sacrée de l’endroit, nous vous suggérons une promenade autour de Meoto Iwa, les « rochers mariés », deux rochers reliés par un pont suspendu, tressé en paille de riz. Unis pour l’éternité, ils représentent Izanagi et Izanami, le couple ayant engendré de nombreuses divinités. L’endroit est devenu un lieu de pèlerinage pour les jeunes couples japonais.

Le soir, vous dégusterez un savoureux dîner typique dans votre ryokan.

Nuit au Ryokan Ikyu****



 



Jour 10 :

ISE

JOUR 10


Accompagnés de votre guide francophone et de votre chauffeur, vous découvrirez les trésors de la région de Toba.

Autrefois royaume des ama, ces femmes plongeuses spécialistes des huîtres perlières, Toba est aujourd’hui celui de Kokichi Mikimoto, un homme d’affaires connu pour avoir mis au point les techniques modernes d’élevage des perles. Sur l’île, on voue un véritable culte à cet homme, qui parvint à transformer une tradition en production industrielle, enrichissant les pêcheurs et leurs familles. En témoigne l’intéressant musée Mikimoto Pearl Island qui retrace l’histoire de cette formidable industrialisation et renseigne le visiteur sur le processus de formation d’une perle. En fin de visite, il n’est pas rare d’apercevoir des ama se préparer à plonger depuis le ponton du port.

C’est d’ailleurs avec elles que vous aurez le privilège de partager un repas. Héroïnes des poèmes du Man’yoshu et du roman Le Tumulte des flots (1954) de Yukio Mishima, voilà plus de 2 000 ans que ces pêcheuses plongent en apnée, parfois jusqu’à plus de 10 mètres, pour récupérer les précieuses perles qui font la réputation de l’île.

En longeant l’étang Magatama, théâtre des cérémonies et danses rituelles qui célèbrent la récolte du riz, vous atteindrez le sanctuaire de Geku. Empreint de mystère, il célèbre la figure divine des bonnes récoltes et du riz, Toyouke Omikami. Il est détruit puis reconstruit à l’identique tous les vingt ans à un emplacement différent. Le bois de la reconstruction provient des arbres sacrés de la forêt.

Vous visiterez ensuite le sanctuaire de Naiku, dédié à la déesse du soleil Amaterasu et fondé il y a plus de 2 000 ans. En accord avec les rites shinto, le sanctuaire est, lui aussi, détruit puis reconstruit tous les vingt ans.

Nuit au Ryokan Ikyu****



Jour 11 :

ISE – OSAKA

JOUR 11


Selon vos envies, vous serez l’architecte de votre dernière journée au Japon.

Si vous souhaitez privilégier une fin de voyage au calme, vous pourrez rester à Ise Shima et profiter pleinement de la délicate beauté de la nature nippone.

Au contraire, si vous désirez retourner à la civilisation et terminer votre voyage sur une note plus culturelle, vous pourrez retourner à Osaka et nous faire part de vos envies pour que nous imaginions un programme de visites adapté.

En fin de journée, vous serez conduits au Nikko Kansai Airport Hotel***, où vous passerez la nuit.  



 



Jour 12 :

OSAKA – VOL RETOUR

JOUR 12


À l’aube, vous prendrez place à bord de votre vol retour.

Fin du voyage.



jour par jour

JOUR 1

VOL VERS OSAKA

Vous prendrez place à bord d’un vol à destination d’Osaka.


JOUR 2

OSAKA

À votre arrivée au Japon, vous serez accueillis puis ferez route jusqu’à votre hôtel, The Flag***, en plein centre d’Osaka.

Troisième plus grande ville du Japon, Osaka est lancée depuis des décennies dans une véritable course contre le temps. Sans cesse en mouvement, le regard tourné vers l’avenir, cette mégalopole est le symbole d’une économie japonaise puissante, en pleine expansion et à la pointe de technologies innovantes. Mais Osaka, c’est aussi une ville d’histoire, avec des temples et des châteaux qui racontent plusieurs siècles de coutumes et de traditions.

Nuit à l’hôtel The Flag***



 


JOUR 3

OSAKA

Accompagnés de votre guide francophone, vous découvrirez le visage humain de cette ville paradoxale, qui oscille sans cesse entre modernité à outrance et traditions à défendre.

Vous débuterez par l’exploration du château d’Osaka. Entouré d’une forêt de buildings, ce donjon, érigé une première fois en 1583 puis détruit à plusieurs reprises avant de renaître sous sa forme actuelle en 1997, incarne le paradoxe japonais. Cet équilibre ténu entre tradition et modernité. À l’intérieur, se trouve un musée sur l’histoire d’Osaka à l’époque d’Edo.

Vous vous perdrez ensuite dans la centaine de stands et étals du marché couvert Kuromon Ichiba. À l’origine spécialisé dans la vente de poissons frais, de viandes, de légumes et autres ingrédients nécessaires à la préparation des mets japonais traditionnels, le marché est aujourd’hui le repaire des gourmets et propose une incroyable variété de finger foods, de street foods et de produits frais.

L’après-midi, rendez-vous dans l’étonnant quartier de Shinsekai, le « Nouveau Monde » d’Osaka, aménagé en 1912 en s’inspirant des villes de Paris et New York. Vous déambulerez tranquillement dans les rues de ce quartier populaire, figé dans les années 1960, et vous vous laisserez tenter par la spécialité locale, le kushi-katsu, cuisinée dans une échoppe typique.

Vous remonterez ensuite le canal de Dotonbori à la découverte du quartier du même nom. Très fréquenté, ce quartier est un haut lieu du divertissement, animé de jour comme de nuit. Karaokés, bars, restaurants, magasins et salles de jeux rivalisent d’inventivité et d’excentricités lumineuses pour attirer le chaland.

Si vous en avez le temps, vous terminerez cette première journée à Osaka par la visite de Sumiyoshi Taisha, l’un des plus vieux sanctuaires shinto du Japon, classé trésor national. Datant du 3e siècle, il illustre le style nippon traditionnel – avant que le bouddhisme arrive de Chine et influence le style architectural de l’archipel. Jadis, les marins avaient coutume d’y invoquer les divinités shinto avant de prendre la mer.

Nuit à l’hôtel The Flag***



 


JOUR 4

OSAKA – KYOTO

Dans la matinée, un chauffeur viendra vous chercher à l’hôtel et vous accompagnera jusqu’à votre quai de départ, à la gare ferroviaire de Shin-Osaka.

Vous prendrez place, en première classe, à bord d’un train rapide à destination de Kyoto. À votre arrivée, vous serez accueillis, puis conduits jusqu’à votre hôtel.

Kyoto a su conserver la grâce et la majesté de son ancien statut de capitale impériale. Ici, l’âme de la culture japonaise s’impose partout dans tout son mystère et toute sa complexité. Châteaux, temples et sanctuaires, dans un état de conservation remarquable ou habilement restaurés, évoquent la civilisation raffinée dont ils furent le centre pendant de nombreux siècles.

Au gré de vos promenades sous les élégants cerisiers, nous vous suggérons la découverte du château Nijo. Construit en 1603 et symbole de la puissance impériale, il fut la résidence officielle des shoguns Tokugawa. À l’intérieur, vous pourrez admirer des peintures murales et panneaux coulissants, chefs-d’œuvre de l’école Kano. Au 17e siècle, l’assassinat était la manière la plus sûre (et la plus répandue) d’en finir avec ses ennemis. C’est la raison pour laquelle Tokugawa Ieyasu fit installer un parquet rossignol, dont la particularité est d’émettre un bruit dès que l’on pose le pied dessus. Un moyen ingénieux de se protéger des visiteurs mal intentionnés…  

Direction le sanctuaire Heian-Jingu. Érigé en l’honneur du cinquantième empereur du Japon, Kammu (737-806), il fut inauguré en 1895, à l’occasion du 1100e anniversaire de la fondation de Kyoto. Son architecture reproduit fidèlement celle du palais impérial de Heian, ancien nom de Kyoto, qui fut détruit au 13e siècle. L’immense torii qui accueille les visiteurs à l’entrée de ce sanctuaire est l’un des plus grands du Japon.

Nuit à l’hôtel Kiyomizu Gion***


JOUR 5

KYOTO

Accompagnés de votre guide francophone, vous partirez à la découverte des collines ombragées de Kyoto et de leurs trésors cachés.

Véritable bijou architectural, le Kinkaju-ji, le Pavillon d’or, se reflète presque à l’identique dans les eaux paisibles de l’étang qui affleure ses fondations centenaires. Très éloignés de l’habituelle sobriété des monuments bouddhistes traditionnels, les murs de cet édifice sont recouverts de feuilles d’or qui confèrent à l’ensemble une aura quasi solaire. Une splendeur à l’égal du féerique jardin qui l’entoure. Vous déambulerez au cœur de cette miniaturisation du paradis de bouddha Amida, jusqu’aux première hauteurs des montagnes de Kyoto.

Étourdis de beauté, vous rejoindrez le royaume des mortels pour une visite du temple Ryoan-ji et de son jardin sec, considéré comme la plus parfaite expression de la spiritualité zen. Lovées dans une étendue de sable, quinze pierres de formes et de tailles différentes accueillent le visiteur et sont disposées de telle sorte que, quel que soit l’endroit où l’on se trouve, il n’est possible d’en apercevoir que quatorze à la fois.

Au marché Nishiki, vous prendrez part à un véritable festival d’odeurs et de saveurs… Depuis le 14e siècle, cette halle regroupe une centaine d’échoppes et d’étals de poissons, de fruits de mer, de viandes et de fruits et légumes arrivant des campagnes environnantes. Vous déambulerez dans ce labyrinthe de boutiques traditionnelles, l’occasion de capturer des scènes de la vie japonaise.  

Après avoir effectué l’ascension de la colline d’Higashiyama et traversé les rues commerçantes de Ninenzaka et de Sannenzaka, vous serez récompensés par la découverte de l’impressionnant Kiyomizu-dera, construit à flanc de montagne, avec une terrasse qui offre une vue exceptionnelle sur Kyoto. Un panorama d’autant plus remarquable en automne lorsque les feuilles des érables sauvages s’enflamment et balayent la colline d’un souffle jaune, orange et doré.

En redescendant, vous vous perdrez dans le dédale des petites rues marchandes du quartier de Gion. Ancien royaume des pèlerins en route pour le sanctuaire de Yasaka, Gion arbore le visage le plus traditionnel de Kyoto. À l’ombre de ses ruelles étroites se perpétue la tradition séculaire des geishas, qui portent ici le nom de geiko. Plutôt calme dans la journée, le quartier prend soudain vie au soleil couchant, et il n’est pas rare de croiser une maiko, une apprentie geisha, drapée dans un kimono en soie aux couleurs chatoyantes, à la sortie d’une maison de thé.

Nuit à l’hôtel Kiyomizu Gion***


JOUR 6

KYOTO

Nous vous suggérons de partir à la découverte de Fushimi, le sanctuaire aux mille torii. Les splendeurs du complexe et les porches carmin se dévoilent au gré d’une randonnée agréable, avec des terrasses pour se reposer et admirer la vue, toujours plus grandiose au fur et à mesure que l’on prend de la hauteur…

Vous explorerez ensuite les jardins de la villa impériale de Katsura. Entre étangs, bosquets d’érables rougeoyants et parterres de mousse, vous verrez apparaître une multitude d’ambiances miniaturisées, une véritable mise en abyme du jardin à la japonaise. Un régal pour les sens !

Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, comme beaucoup de ses semblables, le temple de Saiho-ji a la particularité d’être entouré d’un jardin zen recouvert de mousses. Dans ce décor propice à la méditation, vous serez invités à recopier un sutra, un texte canonique bouddhique, avant de pouvoir vous balader au cœur d’une nature en parfait équilibre, étonnante de calme et de quiétude.

Enfin, l’impressionnante forêt de bambous d’Arashiyama constituera le dernier arrêt de cette journée bien remplie.

Outre ses monuments, la ville de Kyoto s’enorgueillit de cultiver des coutumes séculaires et d’ainsi préserver le patrimoine immatériel du Japon. Ne quittez pas la ville sans avoir pris part à une cérémonie traditionnelle du thé.

À l’origine et jusqu’à la fin du 19e siècle, cette cérémonie était exclusivement pratiquée par des hommes. Aujourd’hui, ce sont principalement les femmes qui se livrent à cet art ancestral. Ce rituel se divise en quatre étapes (la purification, la préparation, la dégustation, le remerciement) et comprend quatre grands principes résumés dans l’expression wake seijaku (wa, l’harmonie, kei, le respect, sei, la pureté, et jaku, la tranquillité).

En soirée, vous assisterez à un spectacle de maiko. La danse de ces apprenties geishas est une succession de mouvements emplis de grâce et de délicatesse, au son d’instruments traditionnels tels que le koto, une longue cithare.

Nuit à l’hôtel Kiyomizu Gion***


JOUR 7

KYOTO – NARA

C’est déjà votre dernière journée à Kyoto ! Profitez de la matinée pour parfaire votre découverte de la ville…

Plus confidentiel que son illustre voisin le Pavillon d’or, le Ginkaku-ji, ou Pavillon d’argent, n’en reste pas moins un édifice vibrant de spiritualité. Inachevés, ses panneaux de bois patinés, devaient être, à l’instar de ceux du Kinkaju-ji, recouverts de feuilles d’argent. En raison de la guerre d’Onin (8e siècle), qui mobilisa toutes les ressources du shogun, ce travail d’ornementation n’eut jamais lieu. Le Ginkaku-ji n’en offre pas moins un cadre sublime, puisqu’il est entouré d’un agréable jardin zen, connu sous le nom de « mer de sable d’argent », d’une petite forêt de bambous et d’un jardin japonais de mousses.

Jouxtant le pavillon et bordé de cerisiers, le Tetsugaku no michi (le chemin de la philosophie) est une agréable promenade qui permet de rejoindre le temple de Nanzen-ji.

Comptant parmi les cinq plus grands temples de Kyoto, le Nanzen-ji est, à l’image du parc qui l’entoure, un havre de paix centenaire. Vous passerez sous la porte Sanmon, un édifice gigantesque qui marque l’entrée dans l’enceinte sacrée du temple. Elle fut érigée en 1628 à la mémoire des guerriers tombés lors du siège d’Osaka (1614-1615). Vous remonterez ensuite un pittoresque sentier de pierres jusqu’au cœur du temple, le Hall Dharma Hatto.

Dans l’après-midi, votre chauffeur viendra vous chercher à l’hôtel et vous accompagnera à la gare ferroviaire de Kintetsu Kyoto.

Vous prendrez place à bord d’un train à destination de Nara, la cité millénaire. À votre arrivée, vous serez accueillis sur le quai, puis conduits jusqu’à votre hôtel.

Moins fréquentée et surtout mieux préservée que sa voisine Kyoto, la cité de Nara, fondée au 8e siècle, fut la première capitale du Japon. C’est à ce passé glorieux que la ville doit aujourd’hui son incroyable concentration de bâtiments et monuments historiques, la plupart classés au patrimoine mondial de l’Unesco.

Vous pourrez visiter le Musée national où vous découvrirez la plus grande collection de statues bouddhiques du Japon.

Nuit à l’hôtel Asukasou***


JOUR 8

NARA

Cette journée sera dédiée à la découverte de Nara.

Votre guide francophone vous mènera d’abord au Kofuku-ji, temple de la famille Fujiwara, fondé en 699. À son apogée, le complexe religieux a pu compter jusqu’à 150 bâtiments, mais peu d’entre eux ont survécu aux aléas de l’histoire. Aujourd’hui, le temple se visite surtout pour sa pagode à cinq étages, la deuxième plus grande pagode du Japon.

Vous vous baladerez ensuite entre bosquets d’érables et de cerisiers jusqu’au Todai-ji, un vaste complexe religieux dont l’élément le plus remarquable est le Daibutsu-den, la plus haute construction en bois au monde, classée au patrimoine mondial de l’Unesco, et abritant une majestueuse statue en bronze de Bouddha. Du haut de ses 18 mètres, le « Bienheureux » accueille et veille sur les fidèles et les visiteurs.

Réputé dans tout le pays, le fameux parc aux daims de Nara est une parenthèse sauvage au cœur de la ville... Considéré comme le messager des dieux, cet animal sacré dans la religion shintoïste est libre de circuler à sa guise dans cet espace. Peu farouches, mais non moins charmants, avec leurs grands yeux ourlés de longs cils, ils font le plaisir des enfants et des touristes, qui viennent caresser leur pelage châtain ou leur glisser une friandise.  

Dans l’après-midi, vous poursuivrez votre plongée dans l’histoire japonaise et la spiritualité shintoïste lors de votre visite au sanctuaire Kasuga Taisha. Entouré de lumignons de bronze offerts par les fidèles, le sanctuaire est en réalité le mausolée du clan Fujiwara, une puissante famille de la noblesse japonaise. Pour vous y rendre, vous emprunterez un sentier émaillé de milliers de lanternes de pierre, certaines intactes, d’autres grignotées par la mousse et les lichens.  

Aux heures plus calmes de la fin d’après-midi, partez en promenade dans les rues de Naramachi, le vieux quartier de Nara. Vous en profiterez pour remonter le temps et pénétrer dans un autre Japon, imperméable à la modernité, laissé tel quel, semble-t-il, depuis l’époque médiévale.

Nuit à l’hôtel Asukasou***


JOUR 9

NARA – ISE

Dans la matinée, votre chauffeur viendra vous chercher à l’hôtel pour vous accompagner à la gare ferroviaire de Nara.

Vous prendrez place à bord d’un train à destination d’Ise (via Yamato-Saidaiji). À votre arrivée, vous serez accueillis, puis conduits jusqu’à votre hôtel.

Connue pour ses sanctuaires shinto, les plus vénérés de tout le Japon, et ses « fermes de perles », la péninsule de Shima est également dotée de magnifiques paysages naturels, avec sa côte déchirée, ponctuée d’îles, de criques secrètes et d’embouchures. Ise, sa principale ville, est réputée pour avoir, selon la légende, accueilli la déesse Amaterasu. À ce titre, elle constitue le point de départ du pèlerinage reliant Ise à Kumano.

Pour vous familiariser avec l’aura sacrée de l’endroit, nous vous suggérons une promenade autour de Meoto Iwa, les « rochers mariés », deux rochers reliés par un pont suspendu, tressé en paille de riz. Unis pour l’éternité, ils représentent Izanagi et Izanami, le couple ayant engendré de nombreuses divinités. L’endroit est devenu un lieu de pèlerinage pour les jeunes couples japonais.

Le soir, vous dégusterez un savoureux dîner typique dans votre ryokan.

Nuit au Ryokan Ikyu****



 


JOUR 10

ISE

Accompagnés de votre guide francophone et de votre chauffeur, vous découvrirez les trésors de la région de Toba.

Autrefois royaume des ama, ces femmes plongeuses spécialistes des huîtres perlières, Toba est aujourd’hui celui de Kokichi Mikimoto, un homme d’affaires connu pour avoir mis au point les techniques modernes d’élevage des perles. Sur l’île, on voue un véritable culte à cet homme, qui parvint à transformer une tradition en production industrielle, enrichissant les pêcheurs et leurs familles. En témoigne l’intéressant musée Mikimoto Pearl Island qui retrace l’histoire de cette formidable industrialisation et renseigne le visiteur sur le processus de formation d’une perle. En fin de visite, il n’est pas rare d’apercevoir des ama se préparer à plonger depuis le ponton du port.

C’est d’ailleurs avec elles que vous aurez le privilège de partager un repas. Héroïnes des poèmes du Man’yoshu et du roman Le Tumulte des flots (1954) de Yukio Mishima, voilà plus de 2 000 ans que ces pêcheuses plongent en apnée, parfois jusqu’à plus de 10 mètres, pour récupérer les précieuses perles qui font la réputation de l’île.

En longeant l’étang Magatama, théâtre des cérémonies et danses rituelles qui célèbrent la récolte du riz, vous atteindrez le sanctuaire de Geku. Empreint de mystère, il célèbre la figure divine des bonnes récoltes et du riz, Toyouke Omikami. Il est détruit puis reconstruit à l’identique tous les vingt ans à un emplacement différent. Le bois de la reconstruction provient des arbres sacrés de la forêt.

Vous visiterez ensuite le sanctuaire de Naiku, dédié à la déesse du soleil Amaterasu et fondé il y a plus de 2 000 ans. En accord avec les rites shinto, le sanctuaire est, lui aussi, détruit puis reconstruit tous les vingt ans.

Nuit au Ryokan Ikyu****


JOUR 11

ISE – OSAKA

Selon vos envies, vous serez l’architecte de votre dernière journée au Japon.

Si vous souhaitez privilégier une fin de voyage au calme, vous pourrez rester à Ise Shima et profiter pleinement de la délicate beauté de la nature nippone.

Au contraire, si vous désirez retourner à la civilisation et terminer votre voyage sur une note plus culturelle, vous pourrez retourner à Osaka et nous faire part de vos envies pour que nous imaginions un programme de visites adapté.

En fin de journée, vous serez conduits au Nikko Kansai Airport Hotel***, où vous passerez la nuit.  



 


JOUR 12

OSAKA – VOL RETOUR

À l’aube, vous prendrez place à bord de votre vol retour.

Fin du voyage.




Les Avantages

  • Un conseiller unique avant, pendant et après votre voyage.
  • La culture, les émotions et l’art de vivre au cœur de nos propositions.
  • Une expertise du voyage, nourrie par nos reporters à travers le monde.  
  • À l’éventail de vos envies se mêle le parti pris (Figaro) du haut de gamme et du raffinement.
  • La visite de chaque ville avec un guide francophone, une vraie richesse pour comprendre la vie locale et les sites millénaires.
  • Un accompagnement pour chaque trajet en train jusqu’au quai et accueil sur le quai à l’arrivée.
  • La découverte de la région méconnue d’Ise et la rencontre unique avec les ama, pêcheuses de perles.


Hébergement

ISE

Ryokan Ikyu****

Dans le centre d’Osaka, à quelques pas du canal Dotonbori et du temple Shitenno-ji, l’hôtel The Flag vous accueille dans un cadre unique, à la fois moderne et épuré, zen et design. Les chambres, spacieuses et confortables, sont décorées dans des tons neutres. De larges panneaux de bois apportent chaleur et sentiment de sérénité, et contrastent agréablement avec le bouillonnement et les vibrations caractéristiques d’Osaka.

Osaka – Hôtel The Flag Osaka – Hôtel The Flag Osaka – Hôtel The Flag Osaka – Hôtel The Flag

En plein cœur de Kyoto, l'hôtel Kiyomizu Gion est un charmant établissement accueillant ses voyageurs dans un cadre fusionnant des éléments de style occidental à la délicatesse des décors traditionnels japonais. Placé sous le signe du repos et de la sérénité, votre séjour dans cet établissement s’accompagnera d’un service irréprochable, pour un voyage aux sources de l’hospitalité nippone.

Kyoto – Hôtel Kiyomizu Gion Kyoto – Hôtel Kiyomizu Gion Kyoto – Hôtel Kiyomizu Gion

Situé à seulement quelques minutes à pied du temple Kofuku-ji à Nara, l’hôtel Asukasou allie charme de l’authenticité, avec ses chambres meublées de tatamis et de lits futons, et confort de la modernité, grâce à un équipement high-tech et une salle de bains privative. Le restaurant de l’hôtel, le Kachomon, est réputé pour sa sélection de plats traditionnels, les kaiseki.

Nara – Hôtel Asukasou Nara – Hôtel Asukasou Nara – Hôtel Asukasou Nara – Hôtel Asukasou

Passer une nuit dans un ryokan, ces auberges traditionnelles, est un immanquable d’un séjour au Japon. Les 58 chambres du Ryokan Ikyu, situé dans le centre-ville, décorées dans des tons clairs et équipées de mobilier traditionnel, respirent la paix et l’harmonie. À l’extérieur, l’accès à un vaste bain public vous donnera l’occasion de vous détendre après une longue et intense journée de visites.

Ise – Ryokan Ikyu Ise – Ryokan Ikyu Ise – Ryokan Ikyu Ise – Ryokan Ikyu

À deux pas de l’aéroport international du Kansai, l’hôtel Nikko Kansai Airport propose des chambres modernes et lumineuses, dotées d’une connexion Wi-Fi gratuite. Votre vol partant très tôt dans la matinée, nous avons sélectionné cet établissement par souci de confort : pas de long trajet à prendre en compte.

Osaka – Hôtel Nikko Kansai Airport Osaka – Hôtel Nikko Kansai Airport

Dans le centre d’Osaka, à quelques pas du canal Dotonbori et du temple Shitenno-ji, l’hôtel The Flag vous accueille dans un cadre unique, à la fois moderne et épuré, zen et design. Les chambres, spacieuses et confortables, sont décorées dans des tons neutres. De larges panneaux de bois apportent chaleur et sentiment de sérénité, et contrastent agréablement avec le bouillonnement et les vibrations caractéristiques d’Osaka.

Osaka – Hôtel The Flag Osaka – Hôtel The Flag Osaka – Hôtel The Flag Osaka – Hôtel The Flag

En plein cœur de Kyoto, l'hôtel Kiyomizu Gion est un charmant établissement accueillant ses voyageurs dans un cadre fusionnant des éléments de style occidental à la délicatesse des décors traditionnels japonais. Placé sous le signe du repos et de la sérénité, votre séjour dans cet établissement s’accompagnera d’un service irréprochable, pour un voyage aux sources de l’hospitalité nippone.

Kyoto – Hôtel Kiyomizu Gion Kyoto – Hôtel Kiyomizu Gion Kyoto – Hôtel Kiyomizu Gion

Situé à seulement quelques minutes à pied du temple Kofuku-ji à Nara, l’hôtel Asukasou allie charme de l’authenticité, avec ses chambres meublées de tatamis et de lits futons, et confort de la modernité, grâce à un équipement high-tech et une salle de bains privative. Le restaurant de l’hôtel, le Kachomon, est réputé pour sa sélection de plats traditionnels, les kaiseki.

Nara – Hôtel Asukasou Nara – Hôtel Asukasou Nara – Hôtel Asukasou Nara – Hôtel Asukasou

Passer une nuit dans un ryokan, ces auberges traditionnelles, est un immanquable d’un séjour au Japon. Les 58 chambres du Ryokan Ikyu, situé dans le centre-ville, décorées dans des tons clairs et équipées de mobilier traditionnel, respirent la paix et l’harmonie. À l’extérieur, l’accès à un vaste bain public vous donnera l’occasion de vous détendre après une longue et intense journée de visites.

Ise – Ryokan Ikyu Ise – Ryokan Ikyu Ise – Ryokan Ikyu Ise – Ryokan Ikyu

À deux pas de l’aéroport international du Kansai, l’hôtel Nikko Kansai Airport propose des chambres modernes et lumineuses, dotées d’une connexion Wi-Fi gratuite. Votre vol partant très tôt dans la matinée, nous avons sélectionné cet établissement par souci de confort : pas de long trajet à prendre en compte.

Osaka – Hôtel Nikko Kansai Airport Osaka – Hôtel Nikko Kansai Airport

Dans le centre d’Osaka, à quelques pas du canal Dotonbori et du temple Shitenno-ji, l’hôtel The Flag vous accueille dans un cadre unique, à la fois moderne et épuré, zen et design. Les chambres, spacieuses et confortables, sont décorées dans des tons neutres. De larges panneaux de bois apportent chaleur et sentiment de sérénité, et contrastent agréablement avec le bouillonnement et les vibrations caractéristiques d’Osaka.

En plein cœur de Kyoto, l'hôtel Kiyomizu Gion est un charmant établissement accueillant ses voyageurs dans un cadre fusionnant des éléments de style occidental à la délicatesse des décors traditionnels japonais. Placé sous le signe du repos et de la sérénité, votre séjour dans cet établissement s’accompagnera d’un service irréprochable, pour un voyage aux sources de l’hospitalité nippone.

Situé à seulement quelques minutes à pied du temple Kofuku-ji à Nara, l’hôtel Asukasou allie charme de l’authenticité, avec ses chambres meublées de tatamis et de lits futons, et confort de la modernité, grâce à un équipement high-tech et une salle de bains privative. Le restaurant de l’hôtel, le Kachomon, est réputé pour sa sélection de plats traditionnels, les kaiseki.

Passer une nuit dans un ryokan, ces auberges traditionnelles, est un immanquable d’un séjour au Japon. Les 58 chambres du Ryokan Ikyu, situé dans le centre-ville, décorées dans des tons clairs et équipées de mobilier traditionnel, respirent la paix et l’harmonie. À l’extérieur, l’accès à un vaste bain public vous donnera l’occasion de vous détendre après une longue et intense journée de visites.

À deux pas de l’aéroport international du Kansai, l’hôtel Nikko Kansai Airport propose des chambres modernes et lumineuses, dotées d’une connexion Wi-Fi gratuite. Votre vol partant très tôt dans la matinée, nous avons sélectionné cet établissement par souci de confort : pas de long trajet à prendre en compte.



NOS SUGGESTIONS

Evadez-vous au Amanemu*****, un écrin de luxe au pays des pêcheuses de perles. Vous pourrez vous installer au cœur du Parc National d'Ise Shima dans l'une des suites ou villas du resort. Au cœur d'une nature luxuriante, vous pourrez vous ressourcer aux sources d'eau chaude du spa ou encore déguster les produits de la mer préparés par le chef du restaurant.

<p>Ise</p>

Complétez votre voyage en passant une nuit et journée supplémentaires à Osaka. La troisième plus grosse ville du Japon saura vous charmer à travers ses rues animées,  sa gastronomie typique, et son riche patrimoine historique, culturel et vivant.

<p>Osaka</p>

Participez à une initiation de taiko, les tambours japonais. Votre professeur vous initiera aux mouvements de base de cet instrument, qui fut longtemps utilisé par l’armée. Les premières traces des taiko remontent au 6ème siècle de notre ère. Le son du tambour japonais est unique, lourd, pénétrant. Il est très souvent utilisé lors des cérémonies religieuses et connaît aujourd’hui un succès grandissant à l’étranger.

<p>Kyoto</p>

Evadez-vous au Amanemu*****, un écrin de luxe au pays des pêcheuses de perles. Vous pourrez vous installer au cœur du Parc National d'Ise Shima dans l'une des suites ou villas du resort. Au cœur d'une nature luxuriante, vous pourrez vous ressourcer aux sources d'eau chaude du spa ou encore déguster les produits de la mer préparés par le chef du restaurant.

Complétez votre voyage en passant une nuit et journée supplémentaires à Osaka. La troisième plus grosse ville du Japon saura vous charmer à travers ses rues animées,  sa gastronomie typique, et son riche patrimoine historique, culturel et vivant.

Participez à une initiation de taiko, les tambours japonais. Votre professeur vous initiera aux mouvements de base de cet instrument, qui fut longtemps utilisé par l’armée. Les premières traces des taiko remontent au 6ème siècle de notre ère. Le son du tambour japonais est unique, lourd, pénétrant. Il est très souvent utilisé lors des cérémonies religieuses et connaît aujourd’hui un succès grandissant à l’étranger.



Tarif estimé

  • Le prix de cette proposition de voyage est estimé entre 7 880 € et 8 590 € par personne, calculé sur la base de 2 voyageurs en chambre double / twin.
  • Il dépend surtout de vos envies et attentes mais aussi du nombre de participants, de la date de départ ou encore de l’anticipation de votre réservation.  

    Le prix de votre voyage sur-mesure sera donc fixé à l’issue de vos échanges avec votre conseiller voyage.

Cette proposition de voyage inclut : • Les vols internationaux sur compagnie régulière en classe économique • Les 10 nuits dans les hébergements mentionnés • Les petits déjeuners • Les déjeuners des jours 3, 5, 8 et 10 et dîners des jours 9 et 10 • Les services de guides francophones privés les jours 3, 5, 8 et 10 • Les frais d’entrée/d’activités sur les sites mentionnés lors des journées guidées • Les frais de déplacements en transports en commun en ville lors des journées guidées • Les déplacements en transports ferroviaires tels que mentionnés • L’acheminement des bagages la veille de vos trajets en train • Les transferts avec chauffeur privé entre les gares / port et hôtels tels que mentionnés dans le programme.

Cette proposition de voyage n’inclut pas : • Les pourboires • Les repas non mentionnés ci-dessus • Toute dépense de nature personnelle (consommation et activités supplémentaires) • Les assurances Multirisque et Annulation.

Les Voyages F vous propose en option une assurance MULTIRISQUE (maladie-rapatriement-bagages Mutuaide Service), plus d’information ici, et une assurance ANNULATION Toutes causes Mutuaide, plus d’informations ici, et une assurance annulation complémentaire pour les porteurs d’une carte bancaire Premium, plus d’informations ici.

Crédits photos :
© Adobe Stock, Hôtel Asukasou, Hôtel Kiyomizu Gion, Hôtel Nikko Kansai Airport, Hôtel The Flag, Ryokan Ikyu.

Découvrez aussi...

Moscou et l’Anneau d’Or

Demandez un devis
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies et technologies similaires qui permettront l’utilisation de vos données par les sociétés du Groupe Figaro,
afin de réaliser des stats d’audiences, vous offrir des services, contenus éditoriaux, fonctionnalités des réseaux sociaux et publicités liés à vos centres d’intérêts.
surl?> surl?>