Voyage

Les joyaux de l’Ouzbékistan


L’Ouzbékistan se définit comme un carrefour. Un carrefour des civilisations d’abord, avec des vestiges issus de tous les grands empires, d’Alexandre le Grand aux tsars russes en passant par Gengis Khan, Tamerlan et les califes arabes. Un carrefour des religions ensuite, avec des édifices témoignant d’influences bouddhistes, chrétiennes et musulmanes. Un carrefour culturel enfin, avec des modes de vie, des langues, des danses traditionnelles et des artisanats qui se sont construits et ont évolué au fil des siècles et des échanges entre caravaniers sur la mythique route de la soie.

De Samarcande, la vieille, à Tachkent la moderne, en passant par Boukhara et ses bazars colorés, vous suivrez un itinéraire qui vous fera découvrir les multiples visages et l’âme d’un pays qui a su conserver les traces de toutes les civilisations qui l’ont traversé.



Itinéraire

Jour 1 : PARIS - OURGUENTCH
Vendredi 25 septembre

Rendez-vous à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle.
20h10 : Décollage à destination d’Ourguentch, sur vol direct et régulier de la compagnie Uzbekistan Airways.

Jour 2 : OURGUENTCH - KHIVA
Samedi 26 septembre

05h30 : Arrivée à l’aéroport d’Ourguentch et transfert en autocar vers Khiva.

Khiva : Capitale de l’ancien royaume du Khorezm jusqu’en 1873, date à laquelle elle fut reconnue vassale de la Russie, Khiva étonne par son agencement urbain resté absolument inchangé depuis des siècles, isolée qu’elle était des oasis de la route de la soie. Siège d’une brillante civilisation agraire, elle fut également l’un des plus grands marchés d’esclaves de l’Asie Centrale. Selon la légende, la ville fut fondée à l’endroit même où Sem, le fils de Noé ,creusa le puits de Keivah.

Après une matinée de repos et un déjeuner dans un restaurant local, vous entamerez votre circuit par Itchan Kala, la ville dans la ville. Entourée de remparts, cette partie de Khiva a été jadis construite autour d’une oasis, ultime étape des caravaniers avant de traverser le désert en direction de l’Iran. Vous visiterez la forteresse de Kounya Ark qui fut utilisée comme l’une des résidences des khans, de Khiva jusqu’en 1919. Vous poursuivrez par la Mosquée Djouma (ou mosquée de vendredi) et la médersa Mohammed Rahim Khan, construite par le khan de Khiva Mohammed Rahim Khan II (1845-1910), aussi connu sous son nom de plume : Férouz.

Les privilèges Figaro : dîner accompagné d’un spectacle folklorique khorezmien. Traditionnellement, les danseuses portent des grelots aux pieds et aux poignets. Cette danse fut longtemps interdite et le châtiment en cas d’infraction était de se voir couper les poignets et les chevilles.

Jour 3 : KHIVA - OURGUENTCH - BOUKHARA
Dimanche 27 septembre

Le matin, vous découvrirez la médersa Islam Khodja et son minaret, dont le sommet domine la ville. Vous poursuivrez par le mausolée de Pakhlavan Mahmoud, construit en hommage au poète et guerrier célèbre, aujourd’hui le saint patron de la ville. Vous visiterez le mausolée Sayyid Alaouddin, l’un des plus anciens monuments de Khiva décoré de carreaux de céramique vernissés aux motifs végétaux bleu et blanc.

Vous terminerez votre tour d’Itchan Kala par le palais Tach Khaouli aussi connu sous le nom du « palais de Pierre ». Édifice immense, il abrite plus de 260 pièces dont un harem, une salle de réception, une cour de justice et le caravansérail Alla Kouli Khan.
Déjeuner dans une maison de thé.

L’après-midi sera consacré à la découverte de Dishan Kala, la partie extérieure de Khiva. Vous visiterez le palais Toza Bog, la résidence d’été des khans de la dynastie des Koungrats. Construit en 1897 sur ordre de Mohammed Rahim Khan II, l’édifice abrite trois cours décorées de colonnes de bois finement sculptées.
Vous poursuivrez par le palais de Nouroullah Baï, au décor d’inspiration russe et local. Le palais abrita jadis la cour d’Isfandiyar Khan, douzième et dernier souverain de la dynastie des Koungrats.
De retour à Khiva, vous pourrez profiter de la fin de journée pour flâner dans les remparts de la ville. Dîner au restaurant de l’hôtel avant votre transfert à l’aéroport pour un vol à 21h10 à destination de Boukhara.

22h05 : Arrivée à Boukhara et transfert à l’hôtel et nuit.
Boukhara : Cité majestueuse et authentique, ponctuée de minarets qui s’élèvent au-dessus des coupoles des marchés couverts, Boukhara présente à elle seule un condensé de dix siècles d’histoire en Asie Centrale. La cité perse fut longtemps considérée comme un centre économique et culturel important. Son coeur historique, situé sur la route de la soie, aurait plus de 2 000 ans.

Jour 4 : BOUKHARA
Lundi 28 septembre

Vous visiterez tout d’abord la citadelle Ark. Le bâtiment, vieux de 2000 ans, servait de résidence aux émirs jusqu’à leur destitution par les forces russes en 1920. Le bâtiment abrite un harem, une prison, la cour de la monnaie et une splendide salle de réception. Vous irez ensuite à la mosquée Bolo Khaouz aux chapiteaux ornés de muqarnas et au plafond soutenu par une vingtaines de colonnes en bois peint. Vous terminerez par le mausolée des Samanides, premier exemple de mausoléekoubba connu et édifice le plus ancien de la ville.

Après le déjeuner, vous visiterez le minaret de Kalian et sa mosquée, dont la façade est sans doute la plus grandiose de Boukhara. Vous poursuivrez par la madrasa Mir-i-Arab qui fut la seule, avec celle de Tachkent, à être autorisée à diffuser un enseignement religieux à l’époque soviétique.
Vous admirerez ensuite les coupoles marchandes, ensembles couverts regroupant plusieurs boutiques par corporation, caractéristiques de l’architecture civile islamique du 16e siècle : celle de Tok-i-Sarrafon était réservée aux changeurs, celle de Tok-i-Telpakfourouchon aux chapeliers, celle de Toki-i-Zargaron aux joailliers, etc.

En milieu d’après-midi, vous profiterez d’une pause bien méritée dans une maison de thé boukhariote.
Vous dégusterez le fameux breuvage, accompagné de pâtisseries locales.
Vous poursuivrez votre découverte de la culture ouzbèke dans le caravansérail Nougaï, lieu de rendez-vous privilégié des artisans locaux. Ne manquez pas l’atelier des miniaturistes persans ni celui des poupées ouzbèkes.

Dîner accompagné d’un concert de musique classique ouzbèke. Nuit à Boukhara. Rencontre avec l’architecte de la ville de Boukhara qui évoquera spécialement pour vous les enjeux de la sauvegarde du patrimoine architectural et urbain de la vieille ville de Boukhara. Il dirige des travaux de rénovation et de réhabilitation de centres historiques, en partenariat avec des architectes français.

Jour 5 : BOUKHARA - SAMARCANDE
Mardi 29 septembre

En début de matinée, vous découvrirez la splendide Sitorai Mokhi Khossa, l’ancienne résidence d’été de l’émir de Boukhara. Partiellement reconstruit au 20e siècle, le palais abrite aujourd’hui le musée des Arts décoratifs et appliqués de Boukhara.

Vous explorerez ensuite l’étonnante médersa Tchor Minor. Construit en 1807, le pavillon d’entrée est surmonté de quatre tours, chacune couronnée d’une coupole turquoise symbolisant une ville : La Mecque, Ourguentch, Termez et Denaou.

Vous profiterez ensuite de la fin de matinée pour flâner à votre guise dans le centre historique, ou bien dans l’ancien quartier juif.

Déjeuner dans un restaurant traditionnel.

Dans l’après-midi, départ en train à destination de Samarcande.

Arrivée à 17h20 et transfert à votre hôtel.

Nuit à Samarcande.

Jour 6 : SAMARCANDE
Mercredi 30 septembre

Samarcande : Comme l’indique son titre de « carrefour des cultures », décerné en 2001 par l’Unesco, Samarcande est un lieu de synthèse des cultures et des religions. La cité antique doit sa prospérité à sa localisation privilégiée, à la croisée des principaux axes caravaniers venant de Chine, d’Inde, de Perse, de Damas, de Byzance et de Sibérie. Fondée au 7e siècle avant JC, puis envahie successivement par les armées d’Alexandre le Grand, les califes arabes et dévastée par Genghis Khan, elle connut son âge d’or au 14e siècle, sous le règne de Tamerlan qui en fit la capitale de son empire.

Vous découvrirez la mythique cité marchande de Samarcande à partir de la majestueuse place Réghistan, ou place des sables. Ensemble architectural aux proportions presque démesurées, cette place fut pendant des siècles le lieu de passage obligé pour tout bien ou toute denrée transitant par la route de la soie.
Vous visiterez la mosquée de Bibi-Khanym, édifiée par Tamerlan, émir de Transoxiane, en hommage à sa femme. Il s’agit de la plus grande mosquée de la dynastie des Timourides.
Vous poursuivrez par une promenade dans le bazar Siab, vous découvrirez tous les produits qui ont bâti la renommée de la route de la soie (fruits secs, légumes, miels, fourrures, épices…).
Vous dégusterez quelques produits locaux, notamment le fameux pain de Samarcande.

En début d’après-midi, vous vous rendrez au complexe archéologique d’Afrosiyob. Il s’agit de la première fondation de Samarcande, dont on estime l’occupation à partir du 7e siècle avant JC et jusqu’à l’an 1220. Elle fait partie des vestiges archéologiques les plus importants concernant la civilisation sogdienne.
Le musée attenant au site de fouilles retrace l’histoire des recherches archéologiques. Il abrite de très belles fresques du 7e siècle. Trouvées dans les ruines du palais de Al-Khouman, elles illustrent avec une grande finesse des épisodes de cour, notamment la réception d’ambassadeurs chinois offrant rouleaux de soie et fruits au roi.

Les privilèges du Figaro : rencontre avec le directeur du musée Afrosiyob qui évoquera spécialement pour vous les travaux de l’expédition archéologique franco-ouzbèke et les campagnes de restauration des fresques sur le site. Vous terminerez la journée à l’observatoire d’Ulugh Beg, édifié au 15e siècle, et son musée. Nuit à Samarcande.

Jour 7 : SAMARCANDE - TACHKENT
Jeudi 1er octobre

La matinée débutera par la visite de la nécropole du « roi vivant » Chakhi-Zinda. Composé de onze mausolées (chacun dédié à un membre de la dynastie régnante), le complexe reflète l’évolution de l’architecture et des ornements en Asie Centrale aux 14e et 15e siècles. Vous poursuivrez par Gour Emir, le tombeau dynastique des Timourides.

Dans la ville nouvelle, visite exclusive de l’atelier de la styliste ouzbèke Valentina Romanenko. Dans l’intimité de sa boutique, la créatrice vous dévoilera les étapes du travail de la soie et du coton.

Déjeuner dans un restaurant local. Dans l’après-midi, transfert à la gare de Samarcande et départ vers Tachkent. Transfert et dîner à l’hôtel.

Jour 8 : TACHKENT - PARIS
Vendredi 2 octobre

Tachkent a été ravagée par un séisme en 1966. Sa reconstruction a été financée grâce à un élan de solidarité de tous les peuples de l’URSS. Mélangeant rigueur soviétique, architecture antisismique moderne et ornements traditionnels ouzbeks, c’est aujourd’hui une métropole agréable, qu’un tour panoramique vous permettra de découvrir, caractérisée par de larges avenues ombragées, de nombreux espaces verts et ses splendides stations de métro, décorées de matériaux nobles (marbre, granite, bronze).

14h30 : Envol à destination de Paris sur un vol direct et régulier de la compagnie Uzbekistan Airways.
18h40 : Arrivée à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle.

Programme
Vendredi 25 septembre
PARIS - OURGUENTCH

Rendez-vous à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle.
20h10 : Décollage à destination d’Ourguentch, sur vol direct et régulier de la compagnie Uzbekistan Airways.

Samedi 26 septembre
OURGUENTCH - KHIVA

05h30 : Arrivée à l’aéroport d’Ourguentch et transfert en autocar vers Khiva.

Khiva : Capitale de l’ancien royaume du Khorezm jusqu’en 1873, date à laquelle elle fut reconnue vassale de la Russie, Khiva étonne par son agencement urbain resté absolument inchangé depuis des siècles, isolée qu’elle était des oasis de la route de la soie. Siège d’une brillante civilisation agraire, elle fut également l’un des plus grands marchés d’esclaves de l’Asie Centrale. Selon la légende, la ville fut fondée à l’endroit même où Sem, le fils de Noé ,creusa le puits de Keivah.

Après une matinée de repos et un déjeuner dans un restaurant local, vous entamerez votre circuit par Itchan Kala, la ville dans la ville. Entourée de remparts, cette partie de Khiva a été jadis construite autour d’une oasis, ultime étape des caravaniers avant de traverser le désert en direction de l’Iran. Vous visiterez la forteresse de Kounya Ark qui fut utilisée comme l’une des résidences des khans, de Khiva jusqu’en 1919. Vous poursuivrez par la Mosquée Djouma (ou mosquée de vendredi) et la médersa Mohammed Rahim Khan, construite par le khan de Khiva Mohammed Rahim Khan II (1845-1910), aussi connu sous son nom de plume : Férouz.

Les privilèges Figaro : dîner accompagné d’un spectacle folklorique khorezmien. Traditionnellement, les danseuses portent des grelots aux pieds et aux poignets. Cette danse fut longtemps interdite et le châtiment en cas d’infraction était de se voir couper les poignets et les chevilles.

Dimanche 27 septembre
KHIVA - OURGUENTCH - BOUKHARA

Le matin, vous découvrirez la médersa Islam Khodja et son minaret, dont le sommet domine la ville. Vous poursuivrez par le mausolée de Pakhlavan Mahmoud, construit en hommage au poète et guerrier célèbre, aujourd’hui le saint patron de la ville. Vous visiterez le mausolée Sayyid Alaouddin, l’un des plus anciens monuments de Khiva décoré de carreaux de céramique vernissés aux motifs végétaux bleu et blanc.

Vous terminerez votre tour d’Itchan Kala par le palais Tach Khaouli aussi connu sous le nom du « palais de Pierre ». Édifice immense, il abrite plus de 260 pièces dont un harem, une salle de réception, une cour de justice et le caravansérail Alla Kouli Khan.
Déjeuner dans une maison de thé.

L’après-midi sera consacré à la découverte de Dishan Kala, la partie extérieure de Khiva. Vous visiterez le palais Toza Bog, la résidence d’été des khans de la dynastie des Koungrats. Construit en 1897 sur ordre de Mohammed Rahim Khan II, l’édifice abrite trois cours décorées de colonnes de bois finement sculptées.
Vous poursuivrez par le palais de Nouroullah Baï, au décor d’inspiration russe et local. Le palais abrita jadis la cour d’Isfandiyar Khan, douzième et dernier souverain de la dynastie des Koungrats.
De retour à Khiva, vous pourrez profiter de la fin de journée pour flâner dans les remparts de la ville. Dîner au restaurant de l’hôtel avant votre transfert à l’aéroport pour un vol à 21h10 à destination de Boukhara.

22h05 : Arrivée à Boukhara et transfert à l’hôtel et nuit.
Boukhara : Cité majestueuse et authentique, ponctuée de minarets qui s’élèvent au-dessus des coupoles des marchés couverts, Boukhara présente à elle seule un condensé de dix siècles d’histoire en Asie Centrale. La cité perse fut longtemps considérée comme un centre économique et culturel important. Son coeur historique, situé sur la route de la soie, aurait plus de 2 000 ans.

Lundi 28 septembre
BOUKHARA

Vous visiterez tout d’abord la citadelle Ark. Le bâtiment, vieux de 2000 ans, servait de résidence aux émirs jusqu’à leur destitution par les forces russes en 1920. Le bâtiment abrite un harem, une prison, la cour de la monnaie et une splendide salle de réception. Vous irez ensuite à la mosquée Bolo Khaouz aux chapiteaux ornés de muqarnas et au plafond soutenu par une vingtaines de colonnes en bois peint. Vous terminerez par le mausolée des Samanides, premier exemple de mausoléekoubba connu et édifice le plus ancien de la ville.

Après le déjeuner, vous visiterez le minaret de Kalian et sa mosquée, dont la façade est sans doute la plus grandiose de Boukhara. Vous poursuivrez par la madrasa Mir-i-Arab qui fut la seule, avec celle de Tachkent, à être autorisée à diffuser un enseignement religieux à l’époque soviétique.
Vous admirerez ensuite les coupoles marchandes, ensembles couverts regroupant plusieurs boutiques par corporation, caractéristiques de l’architecture civile islamique du 16e siècle : celle de Tok-i-Sarrafon était réservée aux changeurs, celle de Tok-i-Telpakfourouchon aux chapeliers, celle de Toki-i-Zargaron aux joailliers, etc.

En milieu d’après-midi, vous profiterez d’une pause bien méritée dans une maison de thé boukhariote.
Vous dégusterez le fameux breuvage, accompagné de pâtisseries locales.
Vous poursuivrez votre découverte de la culture ouzbèke dans le caravansérail Nougaï, lieu de rendez-vous privilégié des artisans locaux. Ne manquez pas l’atelier des miniaturistes persans ni celui des poupées ouzbèkes.

Dîner accompagné d’un concert de musique classique ouzbèke. Nuit à Boukhara. Rencontre avec l’architecte de la ville de Boukhara qui évoquera spécialement pour vous les enjeux de la sauvegarde du patrimoine architectural et urbain de la vieille ville de Boukhara. Il dirige des travaux de rénovation et de réhabilitation de centres historiques, en partenariat avec des architectes français.

Mardi 29 septembre
BOUKHARA - SAMARCANDE

En début de matinée, vous découvrirez la splendide Sitorai Mokhi Khossa, l’ancienne résidence d’été de l’émir de Boukhara. Partiellement reconstruit au 20e siècle, le palais abrite aujourd’hui le musée des Arts décoratifs et appliqués de Boukhara.

Vous explorerez ensuite l’étonnante médersa Tchor Minor. Construit en 1807, le pavillon d’entrée est surmonté de quatre tours, chacune couronnée d’une coupole turquoise symbolisant une ville : La Mecque, Ourguentch, Termez et Denaou.

Vous profiterez ensuite de la fin de matinée pour flâner à votre guise dans le centre historique, ou bien dans l’ancien quartier juif.

Déjeuner dans un restaurant traditionnel.

Dans l’après-midi, départ en train à destination de Samarcande.

Arrivée à 17h20 et transfert à votre hôtel.

Nuit à Samarcande.

Mercredi 30 septembre
SAMARCANDE

Samarcande : Comme l’indique son titre de « carrefour des cultures », décerné en 2001 par l’Unesco, Samarcande est un lieu de synthèse des cultures et des religions. La cité antique doit sa prospérité à sa localisation privilégiée, à la croisée des principaux axes caravaniers venant de Chine, d’Inde, de Perse, de Damas, de Byzance et de Sibérie. Fondée au 7e siècle avant JC, puis envahie successivement par les armées d’Alexandre le Grand, les califes arabes et dévastée par Genghis Khan, elle connut son âge d’or au 14e siècle, sous le règne de Tamerlan qui en fit la capitale de son empire.

Vous découvrirez la mythique cité marchande de Samarcande à partir de la majestueuse place Réghistan, ou place des sables. Ensemble architectural aux proportions presque démesurées, cette place fut pendant des siècles le lieu de passage obligé pour tout bien ou toute denrée transitant par la route de la soie.
Vous visiterez la mosquée de Bibi-Khanym, édifiée par Tamerlan, émir de Transoxiane, en hommage à sa femme. Il s’agit de la plus grande mosquée de la dynastie des Timourides.
Vous poursuivrez par une promenade dans le bazar Siab, vous découvrirez tous les produits qui ont bâti la renommée de la route de la soie (fruits secs, légumes, miels, fourrures, épices…).
Vous dégusterez quelques produits locaux, notamment le fameux pain de Samarcande.

En début d’après-midi, vous vous rendrez au complexe archéologique d’Afrosiyob. Il s’agit de la première fondation de Samarcande, dont on estime l’occupation à partir du 7e siècle avant JC et jusqu’à l’an 1220. Elle fait partie des vestiges archéologiques les plus importants concernant la civilisation sogdienne.
Le musée attenant au site de fouilles retrace l’histoire des recherches archéologiques. Il abrite de très belles fresques du 7e siècle. Trouvées dans les ruines du palais de Al-Khouman, elles illustrent avec une grande finesse des épisodes de cour, notamment la réception d’ambassadeurs chinois offrant rouleaux de soie et fruits au roi.

Les privilèges du Figaro : rencontre avec le directeur du musée Afrosiyob qui évoquera spécialement pour vous les travaux de l’expédition archéologique franco-ouzbèke et les campagnes de restauration des fresques sur le site. Vous terminerez la journée à l’observatoire d’Ulugh Beg, édifié au 15e siècle, et son musée. Nuit à Samarcande.

Jeudi 1er octobre
SAMARCANDE - TACHKENT

La matinée débutera par la visite de la nécropole du « roi vivant » Chakhi-Zinda. Composé de onze mausolées (chacun dédié à un membre de la dynastie régnante), le complexe reflète l’évolution de l’architecture et des ornements en Asie Centrale aux 14e et 15e siècles. Vous poursuivrez par Gour Emir, le tombeau dynastique des Timourides.

Dans la ville nouvelle, visite exclusive de l’atelier de la styliste ouzbèke Valentina Romanenko. Dans l’intimité de sa boutique, la créatrice vous dévoilera les étapes du travail de la soie et du coton.

Déjeuner dans un restaurant local. Dans l’après-midi, transfert à la gare de Samarcande et départ vers Tachkent. Transfert et dîner à l’hôtel.

Vendredi 2 octobre
TACHKENT - PARIS

Tachkent a été ravagée par un séisme en 1966. Sa reconstruction a été financée grâce à un élan de solidarité de tous les peuples de l’URSS. Mélangeant rigueur soviétique, architecture antisismique moderne et ornements traditionnels ouzbeks, c’est aujourd’hui une métropole agréable, qu’un tour panoramique vous permettra de découvrir, caractérisée par de larges avenues ombragées, de nombreux espaces verts et ses splendides stations de métro, décorées de matériaux nobles (marbre, granite, bronze).

14h30 : Envol à destination de Paris sur un vol direct et régulier de la compagnie Uzbekistan Airways.
18h40 : Arrivée à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle.



Les Privilèges

  • La découverte de sites inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco : Khiva, Boukhara, Samarcande.
  • Le confort des vols directs et, entre les trois cités, des trajets rapides en avion et en train.
  • Deux rencontres exclusives à Boukhara avec le directeur du musée Afrosiyob et l’architecte de la ville.
  • Découverte d’un artisanat d’exception : visite d’un atelier textile ouzbèke.
  • Un accompagnement Figaro.


Hébergement

Lotte Tashkent Palace

****

Situé, juste en face des remparts de Khiva et à quelques pas de la vieille ville, l’Ekin Palace propose des chambres spacieuses, équipées de tout le confort moderne. Le grand hall d’entrée est décoré dans un style oriental moderne, idéal pour s’immerger dans la culture et les traditions locales...

****

Moderne et élégant, le DiliMah Hotel est idéalement situé, au coeur de Samarkand, l’une des plus vieilles villes du monde. Proche de la vieille ville, l’établissement est un pied à terre idéal pour un séjour à la découverte de la cité...

****

L’Hôtel Orient Star Bukhara est un établissement hôtelier situé à Boukhara près de Nodir Devon Begi Madrasasi. Installé dans un bâtiment de style oriental le lieu abrite des chambres spacieuses, rassemblant tous les critères de confort moderne...

****

Le Lotte Tashkent Palace allie luxe et modernité. Situé dans le centre de la capitale, à proximité des principales attractions telles que l’Opéra, l’établissement dispose de chambres spacieuses à la décoration contemporaine et épurée...

****

Situé, juste en face des remparts de Khiva et à quelques pas de la vieille ville, l’Ekin Palace propose des chambres spacieuses, équipées de tout le confort moderne. Le grand hall d’entrée est décoré dans un style oriental moderne, idéal pour s’immerger dans la culture et les traditions locales.

Moderne et élégant, le DiliMah Hotel est idéalement situé, au coeur de Samarkand, l’une des plus vieilles villes du monde. Proche de la vieille ville, l’établissement est un pied à terre idéal pour un séjour à la découverte de la cité.

L’Hôtel Orient Star Bukhara est un établissement hôtelier situé à Boukhara près de Nodir Devon Begi Madrasasi. Installé dans un bâtiment de style oriental le lieu abrite des chambres spacieuses, rassemblant tous les critères de confort moderne.

Le Lotte Tashkent Palace allie luxe et modernité. Situé dans le centre de la capitale, à proximité des principales attractions telles que l’Opéra, l’établissement dispose de chambres spacieuses à la décoration contemporaine et épurée.



Tarifs

  • 8 jours
    6 nuits

  • PRIX TTC PAR PERSONNE 1ERS INSCRITS*
  • En chambre supérieure 3 185€
  • PRIX TTC PAR PERSONNE TARIF NORMAL
  • En chambre supérieure 3 350€
    Supplément chambre individuelle 370€

* Tarif premiers inscrits valable jusqu’au 28/04/2020.

Ce prix comprend : Le transport aérien sur vol régulier de la compagnie Uzbekistan Airways Paris/Ourgentch-Tachkent/Paris en classe économique • Le vol intérieur Ourgentch/Boukhara sur vol régulier de la compagnie Uzbekistan Airways • Les trajets en train rapide Boukhara/Samarcande et Samarcande/Tachkent • Les taxes aéroport (à ce jour, 195 € sous réserve de modification) • Les taxes et les services locaux • L’hébergement en hôtel de catégorie 4* (norme locale) • La pension complète du petit-déjeuner du jour 2 au petit-déjeuner du jour 8 • Les boissons aux déjeuners et aux dîners • Les pourboires : guides/chauffeurs /hôtel • Visites, excursions, activités, entrées, selon programme • Guide local francophone • Les écouteurs pendant toutes les visites • Les transports et les transferts en autocar • Un carnet de voyage • Une assurance maladie – accident – rapatriement – bagages Mutuaide Assistance • Un accompagnement Figaro Évasion.

Ce prix ne comprend pas : Les dépenses et extras de nature personnelle.

Les Voyages F incluent dans le prix des voyages une assurance MULTIRISQUE (maladie-rapatriement-bagages Mutuaide Service), plus d’information ici. En option : une assurance annulation Toutes causes Mutuaide, plus d’informations ici, et une assurance annulation complémentaire pour les porteurs d’une carte bancaire Premium, plus d’informations ici.

Réservez
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies et technologies similaires qui permettront l’utilisation de vos données par les sociétés du Groupe Figaro,
afin de réaliser des stats d’audiences, vous offrir des services, contenus éditoriaux, fonctionnalités des réseaux sociaux et publicités liés à vos centres d’intérêts.